Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 19:12

 

 2/7 FD6. Youpiiiiie ! Objectif atteint : le mur est monté jusqu’à la base inférieure du deuxième caisson. 60 kg de mortier utilisés ce matin. Je vais pouvoir partir en vacances rassuré : le chantier est sécurisé, il n’y aura plus d’éboulement. Un tout grand merci à Rémy et à Jérémy qui ont travaillé durant trois matinées avec moi, cette semaine. A peine inscrits au club, ils s’impliquent à fond !

Rendez-vous au mois d’août pour la poursuite de la désobstruction.

Ont travaillé : Jérémy, Rémy, Pol.

 

FD6 20110507 DSC 0086

 

3/7 Sortie escalade ce dimanche à la Roche aux Corbeaux à Bohon.

Participants : Patrice et Raphaël du GRSC

 

 

12/7 : Souffleur de Beauregard

Salut les spéléos de la première heure et des heures suivantes.

Sortie dans le Souffleur à hauteur du balcon.

Lieu entre le puits arrosé et le puits du vermicelle.

Au début de l’explo du Souffleur, nous avions travaillé dans une petite galerie qui partait du balcon.

Quelques séances ou le maître percuteur trimait et les accompagnants grelottaient et le chantier avait été abandonné au profit de l’escalade en artif du puits du Vermicelle.

 Ce mardi, nous avons décidé de reprendre cette galerie.

Bilan 20 mètres de première dans une galerie étroite et très très très boueuse. Arrêt sur percutage avec vue sur une suite plus large.

TPST : 5h45

Participants : Frits et Patrice

 

17/7 : Souffleur de Beauregard

Hello les spéléos de la première heure et des suivantes,

 Deuxième partie dans la galerie qui démarre au balcon.

Ce dimanche, continuation dans ce cloaque avec force percutages et pétrissage de gadoue.

 Déjà que le départ était un peu galère (j’avais oublié mes bottes et opté alors pour les slaches avec chaussons de néoprène)

La suite fût très pénible. Sans cesse retrouvé la foreuse dans la boue ; heureusement la mèche dépassait. Percuter dans des positions malcommodes .

Le bilan de ce bain de boue : 10 mètres de premières avec arrêt sur queute et ras-le-bol.

 Après avoir vu le film Sanctum et ces eaux limpides nous avons baptisé, a contrario,  pour ce boyau de finalement 30 mètres le nom évocateur de « Rectum »

 Manière de se rincer, visite de la galerie menant au siphon (et non chiffon) par le devenu aimable Toblerone.

TPST : 6 heures

Participants camouflés : Frits et Patrice

Nb : Nous recherchons un volontaire pour tenir le fil lors de la traditionnelle séance topo.

 

 

 

 

Repost 0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 19:01

3/6 FD6. Deux bonnes heures, en fin d’après-midi. Continuation du garnissage du deuxième caisson. Tony a apporté des planches et des panneaux. Maçonnerie sous le mur précédemment maçonné, côté Ouest. Le trou est, comme nous le constatons à chaque visite, colonisé par des coléoptères.   Ont participé : Tony et Pol.

 

4/6 Idem, en solo. Séance de maçonnerie. Côté Ouest, c’est terminé. J’ai commencé à élever un mur dans la fissure qui occupe le coin Sud-Ouest.  Pol

 

15/6 Système Clisore-Bebronne à Dison. Visite approfondie dans la traversée Clisore – Bebronne. Vérification du trajet qui est toujours possible même si certaines étroitures sont rétrécies. Récupération des outils des hommes préhistoriques qui ont désobé dans ce réseau.

Prise de nombreuses photos en vue de la prochaine publication.  TPST : 3h30

Participants : Francis et Patrice.

 

Bebronne-juin-2011-003.jpg

 

Bebronne-juin-2011-045.jpg

 

 

16/6 Abîme-grotte de Comblain-au-Pont. Changement d’ampoules défectueuses dans la grotte à la demande du responsable de l’asbl. Constatation qu’il y a nombre de problèmes de toute origine dans l’installation électrique, la salle La Merveilleuse n’était plus du tout éclairée : problèmes dans les boitiers de commande, dans les boutons poussoirs, dans les projecteurs. Ils ont laissé se dégrader une situation, comme quoi une asbl ne gère pas mieux que un privé. le bastingage mériterait bien, lui aussi, un lifting : traitement anti-corrosion + peinture. Mais ils attendront peut-être qu’il soit complètement pourri !  TPST : 5H30.

Ont participé : Martijn, en maître de la voltige, Giovanni l’électricien qui résout les problèmes, Rémy et Pol les manœuvres.



17/6 Abîme-grotte de Comblain-au-Pont. Deuxième journée pour la remise en ordre de l’éclairage dans la grotte. Martijn a fait une escalade remarquable de 27 mètres dans la grande cheminée de la salle des Loups, il a installé 7 points de fractionnement avant d’atteindre le projecteur déficient, dont il a remplacé l’ampoule. TPST : 3H30.

Ont participé : Martijn, Rémy, Pol.

Durant les deux jours, de nombreuses ampoules ont été remplacées, parfois dans des endroits très difficilement accessibles, par Martijn ; des recherches de pannes ont été menées avec succès par Giovanni. Le responsable est très content de nos prestations.



18/6 Petite sortie insolite ce samedi, à l’occasion des journées portes ouvertes spécial éoliennes. Assistance technique pour l’ascension par l’intérieur d’une éolienne à Villers-le-Bouillet. Utilisation de matos de sécurité avec bloqueurs et longes surdimensionnées nécessaires pour gravir l’échelle verticale de 85 mètres.

Participants GRSC : Raphaël Dugaillez et Patrice.

Eolienne-Pat-023.jpg



23/6 FD6. Petite séance en solo. J’ai acheminé jusqu’à la doline, 30 kg de mortier que j’avais mélangé à la maison, 10 litres d’eau, 4 mètres de rond à béton diamètre 8. Puis j’ai pris la température du trou et après une observation attentive, j’ai arrêté une stratégie de consolidation côté Ouest et côté Est.  Côté Est, les petits éboulements se succèdent sous le petit mur « suspendu » de Marc. Il est urgent de construire un mur plus bas et le monter jusqu’à soutenir la base du mur de Marc. Il sera lui aussi « suspendu » ou plutôt posé sur des tubes d’acier, à fixer à gauche et à droite. C’est la seule technique à appliquer : dès que nous avons descendu sur une certaine profondeur, il faut monter un mur jusqu’à la base du mur plus haut. La consolidation du côté Ouest est plus facile, et bien qu’elle soit moins urgente que du côté opposé, je consoliderai d’abord le côté Ouest, car il faut être à trois et aller vite pour travailler côté Est. J’ai descendu en cinq descentes, les pavés pour maçonner, demain matin, côté Ouest.   Pol.

 

24/6 FD6. Mission accomplie : la petite consolidation sur le flanc Ouest est réalisée.

Dimanche : nous nous attèlerons à consolider le flanc Est, plus problématique. Une fois ce travail réalisé, nous pourrons partir en vacances avec l’esprit en paix : nous ne risquerons pas de constater une catastrophe au fond du chantier dès notre retour de vacances.

Ont travaillé : Pol et Rémy.

 

26/6 FD6. Nous avons commencé la consolidation du flanc Est, et avons remonté une trentaine de bacs de boue, sans pour autant avoir appronfondi le trou : c’était le résultat des petits éboulements et de nos « peignages » volontaires pour préparer la réalisation des murets.

A continuer en urgence. Il faut amener des blocs, des briques, et du mortier préparé.

Ont travaillé : Frits, Pol, Thierry.

 

28/6 FD6. Nous montons le mur en arrondi, qui protège les flancs Est et Nord. Quatre couches de briques ont été maçonnées. Je maçonnais au fond du trou-frigo, pendant que Rémy transpirait dans la fournaise extérieure, à mouiller les mélanges, et à préparer et me descendre le mortier, les briques, et les bricaillons. Nous continuerons jeudi matin. Nous sommes passés avec la brouette, à deux mètres d’un serpent lové dans l’herbe. C’est mieux de porter des bottes ! Je suis encore allé chercher 14 grosses briques et 20 pavés chez Bigmat. Je les amènerai demain dans la doline. Il restera à amener jeudi matin, 10 litres d’eau et 30 kg de mortier que je mélangerai demain.

Ont travaillé : Rémy, Pol.

 

29/6 J’ai acheminé jusqu’au fond de la doline FD6, 20 grosses briques,  20 pavés 15x15x6, et 10 litres d’eau. Et je viens de mélanger 30 kg de mortier préparé. Nous sommes prêts pour une autre séance de maçonnerie demain.  Pol.

 

30/6 FD6. Nous avons été retardés par un éboulement. Survenu hier sur le flanc Nord, d’une certaine importance : Un gros bloc + plusieurs grosses pierres, laissés sur le fond, et 4 bacs de boue qu’il a fallu remonter. C’est le résultat des pluies de hier. Le flanc Nord est fragile ; c’est normal : les eaux coulent du Nord. L’éboulement est remonté jusque derrière le madrier horizontal supérieur du deuxième caisson. Le mur en-dessous n’a pas été endommagé.

Quatre nouvelles couches de briques ont été maçonnées. Nous monterons les quatre dernières couches samedi matin, et ferons les raccords à la base du caisson, et nous finirons le travail (espérons-le du moins !).

Ont travaillé : Rémy, Jérémy, Pol.

 

 

 

Repost 0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 18:41

1/5 FD6. Le programme du jour était de réaliser le caisson supérieur de l’étançonnage. Nous avons passé quelques heures à rectifier les contours du trou, et donc à sortir des dizaines de bacs remplis de terre. Puis nous avons mesuré, tronçonné, cloué, et en fin d’après-midi, l’ossature en poutres de sapin était en place. Il faudra la rendre opérante vis-à-vis des éboulements : la garnir de planches, tubes métalliques, panneaux, tôles.

Ont participé : Tony, François, Pol.

 

FD6_20110507_DSC_0086.JPG

 

2/5 Fête en l’honneur de Jean-Louis Perez, pour ses 65 ans, au local du CSBS à Falisolle, en soirée. Bonne ambiance détendue. Présence de spéléos du CSBS, du GSC, des Suspendus, du GRSC, + Laurent Haesen et Richard Grebeude. Ont participé du GRSC: Annette, Pol, Claude Massart, Willy et Janny Champenois.

 

8/5 Souffleur de Beauregard. Guidage pour 4 spéléos, et petite désob. dans le laminoir argileux qui démarre 4 mètres au-dessus de la rivière orange, à l’extrême aval. Ce chantier sera abandonné.  TPST : 7H00.  Ont participé : Pol [+ Joel Hosselet du GSCD (Dinant), Geert, Tim, et Frankie de HADES (Alost)]

 

15/5 Souffleur de Beauregard. Suite des recherches dans le réseau des Oubliettes, le dernier  découvert. Après 4 percutages en étroiture, nous sommes passés, arrivés directement dans du grand vide, et 2 mètres plus loin, un point topo sur un bloc : nous étions dans la galerie Joker-Sud. Le bilan est donc : une micro-première de deux mètres, et surtout une nouvelle boucle : salle du Joker- salle du Parfait- Col du Grand-Saint-Bernard- réseau des Oubliettes- galerie Joker-Sud. Cette percée permettra d’accéder au chantier tout au-dessus du Col du Grand-Saint-Bernard plus rapidement. Au retour, Patrice a fait le crochet par la galerie Sécuritas  pour montrer cette belle galerie aux trois qui ne l’avaient encore jamais visitée, pendant que Pol remontait avec un kit.  TPST : de 7H10 à 8H30.

Ont participé : Pol, Frits, Patrice [+ Olivier Vrielynck et son copain Magni, du SCUCL]

 

Securitas-002.jpg

 

Securitas-031.jpg

 

 

 

21/5 Souffleur de Beauregard. Exercice du Spéléo-Secours.

Rick est le blessé du départ. Un médecin est venu l’examiner. On lui a fait une tente « point chaud ». Il a reçu de la soupe….

Malheureusement Sabine Blockmans s’est perdue et les brancardiers sont arrivés en retard.

Transport d’une civière avec comme blessé Sabine, de la SAL au Vestiaire, ensuite neutralisation jusqu’au point Renaud.

Ont participé : Rick, dans le rôle d’un blessé, Marc et Patrice comme sauveteur.

FD6. Garnissage du caisson supérieur d’étançonnage afin qu’il puisse arrêter tout éboulement qui surviendrait dans la partie haute du trou. Objectif atteint après 7 heures de travail.

Ont participé : Frits, Pol.

 

Exercice-souffleur-040.jpg

 

22/5 Souffleur de Beauregard. Exercice du Spéléo-Secours.

Poursuite de l’exercice avec mise sur civière d’un faux blessé du Point Renaud au pied du puits du Grondement. Ensuite neutralisation jusqu’au pied du grand éboulis.

Remontée du grand éboulis et du puits Prudence Petitpas avec Lionel London comme blessé. Ensuite neutralisation jusqu’à la sortie.

Cet exercice, le premier dans le Souffleur, a duré tout le week-end (le charroi a même été mis en place dès le vendredi après-midi) et il a mobilisé 40 sauveteurs et victimes.

Ont participé : Marc et Patrice comme sauveteurs

 

Exercice-souffleur-067.jpg

 

FD6. Quelques bricoles en vue d’améliorer la rigidité du caisson supérieur. Puis désob. vers le bas. Après avoir remonté beaucoup de bacs et de grosses pierres, nous sommes arrivés au point haut du mur de briques que Marc avait construit.(donc il faudra encore descendre de deux mètres pour égaler la profondeur atteinte avant la crue dévastatrice) Mais avant de poursuivre la descente, il faudra résoudre un gros problème : le flanc oriental est instable, et les éboulements successifs l’ont déjà fait reculer presque sous les tôles ! Il est urgent d’étançonner à nouveau.  

Ont participé : Pol, Rudy, Rick [+ Wolter]

NB Ont amené des matériaux jusqu’à présent : Marc, Frits, Pol, Rudy.

 

 

27/5 Grotte Ste-Anne. Guidages, un le matin, un l’après-midi. Ont participé : Pol [+ Gerrit]

 

28/5 FD6. Frits a fourni encore 28 mètres de madriers et des planches. Wolter a amené ces matériaux avec sa Land, accompagné de Frits et Rick. Nous avons commencé (durant deux heures) le deuxième caisson.

Participation de : Frits, Rick, Pol [+ Wolter]

 

29/5 Le matin : Grotte Ste-Anne. Guidage pour Albin et ses potes du club de plongée.

Ont participé : Pol, Victor, Rudy [+ Albin, Gérald, Nicolas, Roger Warginaire]

 

L’après-midi : FD6. Continuation du deuxième caisson. Garnissage. Il faudra encore une séance pour le terminer, et ensuite creuser et descendre un cran plus bas. (et puis étançonner à nouveau). Le gros arbre couché au-dessus du chantier, de plus en plus rongé par la vermine, a été mis de côté et coupé en morceaux.

Ont participé : Tony, John, Pol, Thierry, Albin, Victor, Rudy.

 

 

 



 

 

Repost 0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 21:29

2/4 Dépollution du site de la Roche aux Faucons, avec les neupréens.

Ont participé : José, Robert Deprez, Pol.

 

3 / 4 FD6. Première séance post-comblement pour restaurer le chantier tel qu’il était avant le désastre de janvier 2011. Frits a sauvé la sortie en venant accompagné de son frère Rick et de Wolter. Plus ou moins 150 bacs ont été retirés. Plus de deux séances seront nécessaires.

Ont participé : Frits, Rick, Pol [+ Wolter]

 

 

6/4 Fond des Cris. Nettoyage de printemps. Entretien du sentier. Pose d’une pancarte vissée sur pieu avec l’indication : « propriété privée » au bord du sentier, au départ de la deuxième partie. Entretien du cadenas et de la porte (graissage). Il semble que l’on ait tenté de casser le cadenas : le rocher en-dessous du cadenas porte des coups. Des arbres, heureusement pas trop gros, se sont abattus sur le sentier devant la falaise. J’y retournerai demain pour les scier et les mettre sur le côté.   Pol

 

7/4 Fond des Cris. Sciage des branches d’arbres qui gênent le passage, et rangement sur le côté du sentier.  Pol

 

FDC-sentier-3eme-partie-apres-nettoyage_07042011_DSC_0069.jpg  FDC-sentier-3eme-partie-avant-nettoyage_07042011_DSC_0067.jpg



10/4 FD6. Continuation du vidage du chantier. 50 bacs + des pierres ont été remontés. Le vide est réapparu, avec un gros courant d’air froid. Le mur maçonné côté Ouest a tenu bon, mais pas le gros bloc au-dessus que j’avais maintenu avec du câble. Un goujon arraché. Des gros blocs devront être retirés, certains dont l’origine n’a pas pu être déterminée. Nous ne dégagerons plus plus bas, avant d’avoir réalisé un caisson d’étançonnage.

Ont participé : Victor, Frits, Pol.





Du 16 au 23/4 : camp spéléo à Prades (Pyrénées orientales).

 

Nous avons passé une semaine inoubliable grâce aux contacts chaleureux avec les catalans, aux beautés souterraines, aux découvertes gastronomiques du soir. Un grand merci à Jean-Louis Perez, président du Conflent Spéléo-Club de Prades.

 

17/4 Journée touristique, vu que Jean-Louis n’était pas redescendu de la montagne. Visite de Villefranche-de-Conflent, avec le Fort Libéria.

 

Fort-Liberia-Patrice--12-.jpg

 

18/4 Réseau Lachambre. Galerie du Mardé avec le début des Canyons blancs. La galerie François avec le réseau Gaby et la salle Stéphane. TPST : 5H40.

Ont participé : John, François, Rudi, Victor, Patrice, Pol. Guide : Joseph de Limoges.

 

Lachambre-Patrice--99-.jpg

 

 

19/4 Réseau Lachambre. Galerie François, Boulevard du Canigou (en partie), Rivière Vincent.  TPST : 5H40.   Ont participé : John, Rudi, Victor, Patrice, Pol. Guide : Joseph de Limoges.

 

Lachambre-Patrice--183-.jpg

 

20/4 Journée en montagne. Montée via une piste pour 4x4 pendant une heure jusqu’au refuge forestier de Roquefumade au-dessus de Joncet (Serdinya) à 1460 mètres. De là, marche de 40 minutes dans un super-décor. Passage par deux avens ouverts par le Conflent Spéléo-Club de Prades, puis arrivée à la grotte-chantier qu’ils ont ouverte également, située dans la forêt domaniale de Conat. Désob. avec beaucoup de percutages à -15 m, et remontée de 93 seaux + des pierres, rangement dans une galerie à -5 m. Mini-première de 5 mètres. Il y a un potentiel pour un -1000, mais pas beaucoup d’indices réellement prometteurs à part un courant d’air.  TPST : 5H40.

Ont participé : Rudi, Victor, Patrice, Pol. [+ Jean-Louis et Joseph]

Pour François et John, journée touristique avec visites, notamment celle de l’abbaye de Saint-Martin du Canigou.

 

Roquefumade-Patrice--15-.jpg

 

 

21/4 Réseau de Fuilla-Canalettes (25 km). Entrée par les Grandes Canalettes. Visite en libre, passage par le réseau aménagé, la galerie des Macaronis, puis plusieurs conduits et salles gigantesques et richement concrétionnés, jusqu’au Grand Canyon. Environ 1,7 km x 2. TPST : 4H55.

Nous avons conversé avec Mr. Delonca propriétaire en prenant un verre.

Ensuite, balade dans le vallon du Cady.

Ont participé : John, François, Rudi, Victor, Patrice, Pol.

 

Canalettes-Patrice--40-.jpg

 



22/4 Réseau Lachambre. Galerie François, Boulevard du Canigou jusqu’au bout : les Mille et Une Nuits. Au bout de la galerie Alain, nous avons travaillé pour élargir une conduite forcée au sol, trop étroite, et parcourue par un courant d’air. L’objectif est d’établir une jonction avec la grotte de la Vieille Gare, qui ne serait qu’à une trentaine de mètres. Le développement du réseau Lachambre passerait alors de 24 à 27 km. Percutages puis gros tir électrique en fin de séance.  TPST : 8H30.   Ont participé : John, François, Pol. [+ Jean-Louis]

Pour Victor, Patrice, et Rudi, journée touristique avec visites de Mont-Louis, les lacs des Bouillouses, et les gorges de la Carança.

 

Bouillouses-Patrice--23-.jpg

 

25/4 Examen d’une nouvelle grotte à Olne, à 200 mètres de la chantoire de la Falise. Sur coup de fil du propriétaire : Mr. Michaux, rue Village, 61, 4877 Olne, gsm : 0476/751 529. L’entrepreneur, en faisant la fondation pour sa nouvelle maison, a ouvert un chantoir sur un coin. Je me suis retrouvé là à 14 heures, en compagnie de Jack, Marc, et Robert de CASA-Continent7. Examen, mesures, désob. durant 3 heures. Très intéressant du point de vue spéléologique, en une ou deux séances supplémentaires, nous aurions une première, et peut-être une belle première. Mais nous n’aurons peut-être pas l’occasion d’y retourner…Je ferai un petit plan coté pour Mr. Michaux.

TPST : 3H00.  Ont participé : Pol [+Jean-Claude London, Marc Grignard, Robert Teck, de Continent7]

 

grotte-Michaux-rue-Falise-26042011_PX_DSC_0076.jpg

 

29/4 FD6. Transport de poutres en bois et de tôles ondulées jusqu’à la doline. Belle démonstration par Frits, de ses talents de conducteur de tout-terrain : il a dû  désembourber sa jeep et la grosse remorque.   Transport assuré par : Frits, Pol.

 

30/4 Grotte Michaux à Olne. Robert et moi avions convenu d’aller creuser une demi-journée. Dommage que nous devions rentrer à 13 heures, car nous aurions peut-être bien pu faire une première si nous y avions pu travailler la journée. En effet, du vrai vide est en vue. Mais il serait sage maintenant de consolider car des éboulements se préparent. Et si nous ne consolidons pas rapidement, il faudra remonter des paquets de blocs et d’argile, de tout en bas.  TPST : 2H15.   Ont participé : Pol [+Robert Teck]

 

 Grotte Michaux 081

 

 

30

Repost 0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 21:24

3/3 Grotte Ste-Anne. Guidage.

Ont participé : Martin et Pol.

 

4/3  Grotte Ste-Anne. Guidage.

Ont participé : Martin et Pol.

 

13/3 Souffleur de Beauregard. Guidage-chantier. C’est une équipe du CASEO + Greg de C7 qui nous accompagnaient ce dimanche. Pendant que Pol emmenait les 5 spéléos de Lorraine visiter la rivière Orange sur toute sa longueur, Patrice et Greg enfilaient leur néoprène et allaient ramper dans l’eau froide de l’Esturgeon. A une quinzaine de mètres dans le boyau, ils foraient et plaçaient des « pailles », dans le premier bombement de calcite qui empêche de passer plus loin. Le tir n’a pas donné l’effet souhaité (pas plus que les précédents percutages). Patrice a ensuite emmené Greg jusqu’à l’extrémité amont de la rivière Orange, avec retour via la galerie Gulliver. Pendant ce temps, Pol et les 5 spéléos du CASEO ont sorti 8 bacs de boue du départ colmaté qui s’ouvre 4 mètres au-dessus de la rivière, au pied de la pente d’accès à la salle André Lachambre.  TPST : 7H30.

Ont participé : Patrice, Pol [+ Greg de C7, Pierre Cartry et 4 autres spéléos du club d’Arlon]

 

Esturgeon-et-Gulliver-015.jpg

 

19/3 AG de l’UBS. Ont participé : Claude, Patrice.

 

24/3  Représentation à l’assemblée générale du contrat de rivière Vesdre suivi d’une conférence sur la gestion des crues dans le bassin hydrographique de la Vesdre.

 Participants : Thierry et Patrice

 

27/3 Souffleur de Beauregard. Nous avons montré à Dédé Dawagne le parcours (= la piste d’obstacles !) que l’équipe de spéléo-secours devra réaliser les 21 et 22 mai avec le « blessé » sur la civière, lors de l’exercice programmé dans le Souffleur ce week-end-là. Puis nous sommes montés au réseau des Oubliettes pour y continuer nos recherches. Pendant que Patrice et Olivier percutaient au point bas, direction Ouest, Pol et Dédé tentaient une fouille au point haut de la salle des Oubliettes. La fouille fut négative : le gours est fermé, et la trémie au plafond est bien trop dangereuse ; quelques blocs ont été détachés, dommage car un courant d’air la traverse. Du côté Ouest, l’accu de la Hilti fut vidé mais l’étroiture n’était pas encore passable. Pendant que Pol et Olivier s’acharnaient encore à la massette et à la pointe, Patrice et Dédé s’en retournaient en empruntant le méandre Perfect, dans lequel patrice n’a cessé de crier, mais l’autre équipe n’a rien entendu malgré la proximité. En fin de séance, Pol et Olivier voyaient du vide en ligne droite sur une longueur de 10 mètres au-delà de l’étroiture.  TPST : 9H00.

Ont participé : Pol, Patrice [+ Olivier Vrielynck, Dédé Dawagne]

 

suite-du-reseau-des-Oubliettes.jpg

 

Repost 0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 10:14

 

 

06/02 Souffleur de Beauregard. Sortie très dure ce dimanche. Les objectifs furent atteints : il s’agissait de se rendre dans le petit réseau découvert dimanche passé, équiper le P10 et tenter d’ouvrir le trou souffleur qui s’ouvre au fond (équipe : Patrice + Tony) ; faire le levé topo (équipe : Pol + Olivier). Patrice a vidé l’accu de la Hilti, il a ouvert par percutages une courte galerie descendante qui donne sur un nouveau puits. Il faudra encore percuter pour arriver à ce puits. Pol et Olivier ont réalisé l’entièreté du levé topo. Conditions difficiles pour nous quatre, avec la boue et la pluviosité.  TPST : 9H30.

Ont participé : Patrice, Pol, Tony [+ Olivier]

 

 

13/2 Trou du Nid d’Aigle au Monceau. Désob. Une cinquantaine de gros bacs d’argile ont été retirés. Nous nous sommes avancés de 5 m vers l’intérieur du massif.

Ont participé : Victor, Giovanni, Pol.

 

19/2 Grotte Ste-Anne. Guidage pour Catherine Linotte, 5 français. (Pol)

 

20/2 Grotte de Fontaine de Rivire. Visite offerte par Giovanni. Grosse affluence ce dimanche dans Rivire qui est restée aussi belle qu’au début. Et la porte aussi étroite, et la baignoire aussi mouillante… Notre club était bien représenté. Et pour certains, c’était une première.

TPST : 3H00.   Ont participé : Giovanni, Pol, Victor, Rudi, Frits, Frans, Rick. [+ le papa]

 

 Rivire_F1020020.JPG

 

 

Repost 0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 10:04

16/1 Beaucoup de déplacements ce dimanche. Giovanni et moi (seulement nous deux, malgré mon appel, merci) étions au RV au Bay-Bonet à 10H30. Giovanni craignant de trouver la gadoue à la grotte du Matin calme, 1ère chambre, nous avons changé le programme et mis le cap sur le chantier John à Chanxhe, toujours bien au sec. Giovanni ne connaissait pas la carrière de John. Percutage d’un gros bloc dans l’entrée ; il explose et des pierres dévalent au fond du trou, provoquant peu après un éboulement du flanc droit. C’en était assez pour Giovanni qui ne se sentait plus à l’aise. Nouveau changement de cap : Tilff, les trous au-dessus de la grotte du Monceau. Sur le chemin, Giovanni bifurque vers Fêchereux. Il veut me montrer un trou en hauteur, à l’arrière de la dernière maison (blanche) de Hony, chez Mme Bock, et en profiter pour reprendre du matériel laissé au fond (30 mètres horizontaux). Pas de chance, il n’y a personne dans la maison. Je propose de lui montrer une petite grotte-chantier une vingtaine de mètres en aval, à l’arrière d’une autre maison, grotte que nous avons déjà examinée. Pas de chance, le proprio est absent là aussi. Et bien que le voisin nous propose de passer par derrière chez lui, Giovanni préfère remettre cette visite à plus tard, avec l’accord du propriétaire. Nous parquons les autos rue Hayette à Avister, devant le pylône, et passons dans le versant au-dessus de la grotte du Monceau via une servitude. Giovanni voulait me montrer une grotte qu’il trouve intéressante. Et il s’avère qu’il s’agit du Trou du Nid d’Aigle, porche inférieur, qui s’ouvre vers la vallée, en face de Sainte-Anne. Nous avions examiné ce site le 13/03/2009, avions relevé 7 ouvertures, et nous étions retournés le 15/3 pour creuser dans le trou n°7, le plus bas. Nous avons sorti 42 gros bacs du porche inférieur. La cavité passe de 6 à 8 m de longueur, mais au bout, nous avons vue sur 5 m.

Ont participé : Giovanni, Pol.

 

17/1 : Petite sortie après les crues dans Clisore ce lundi.

Surprise, la liaison avec Bebronne a été dégagée par l’eau (voir photo). Un travail en moins

Par contre du côté du chantier qui nous occupe pour le moment, un peu de remplissage témoigne  du caractère « chantoire » de la cavité

Participants : Francis et Patrice

 

Clisore-janvier-2011-014.jpg

 

 

26 et 27/1 Objectif  le mercredi 26 : détourner le ruisseau qui a englouti des tonnes d’eau dans notre chantier à FD6, et l’a rempli de sédiments. Trois heures et demie de piochage et de pelletage n’ont pas suffi à réaliser le travail, j’ai dû quitter précipitamment pour honorer un rendez-vous. Le jeudi 27 au matin, j’étais de nouveau à pied d’œuvre, et en une demi-heure, j’ai terminé la digue. Le travail a consisté à creuser une tranchée de 60 cm de largeur et 30 cm de profondeur, sur 8 mètres de longueur, dans le chemin au-dessus de la doline, et y amener le ruisseau. Ensuite à monter une digue-barrage au bord du chemin, du côté de la doline, sur la même longueur.

FD6_detournement-du-ruisseau_20110127_DSC_0035.JPG

 

 

30/01 Souffleur de Beauregard. C’est une équipe de choc qui a visité le Souffleur ce dimanche.  L’eau était partout, en quantité, et l’examen des dépôts de crue a montré qu’elle avait atteint dans la rivière Orange un niveau supérieur de 20 cm il y a quelques jours (Frits). Nos invités ont eu droit à la visite de la galerie des Sages et de la salle André Lachambre, avant d’aller travailler dans l’éboulis au-dessus du Col du Grand St-Bernard, tout en haut du réseau Aragon. Car le but de nos recherches aujourd’hui, était bien de tenter de la première à l’endroit où Patrice avait vu du vide le 12 décembre dernier. Et nous l’avons eue , la première, après trois percutages seulement ! Une salle, avec une cheminée, puis un boyau vers l’Ouest, qui mène à deux ouvertures de puits qui se suivent, et qui donnent sur un inférieur 10 mètres plus bas. Seul, Olivier a pu descendre, sans corde (nous l’avions, la corde, mais pas le matériel de fixation, or tout était pourri et branlant en haut des puits). Il a exploré en solo, mais il n’est pas allé très loin. Note d’espoir : il s’est arrêté devant un orifice vers le bas, trop étroit, mais avec un beau courant d’air. Au total, une cinquantaine de mètres de première. 

Vivement dimanche prochain !  TPST : de 8 à 8h30.

Ont participé : Frits, Patrice, Pol [+ Olivier Vrielynck, Eric Dulière, Geoffroy Piroux du SCUCL, Tony Dwyer de Aachen]

 

 Souffleur scucl 013  

 

  Col du Grd St Bernard 30012011

 

 

 

 

Repost 0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 10:00

5/12 Victor est retourné sur son chantier à Engihoul

chantier-Victor_20022010_DSC_0069.jpg

 

6/12 Je suis allé voir comment se comportait notre chantier à FD6 sous la neige. Un air chaud en sortait. Apparemment il n’y a eu aucun éboulement. Mais gare au dégel ! Pol

 

7/12 Prospection vallée de la Magne. J’ai profité de la présence du manteau neigeux pour aller prospecter dans le secteur de la carrière, en serrant la Magne au plus près. Je suis retourné dans le couloir d’entrée de la grotte de la carrière (c’est défendu, elle se situe dans la propriété de la carrière, et l’entrée est visible des carriers). C’est vraiment dommage que la direction de la carrière interdit l’accès à cette cavité. Nous y avions un peu travaillé avant 1999 et avions jugé le chantier prometteur quoique dangereux (nécessité d’étançonner). J’ai remarqué des phénomènes intéressants dont je ne me souvenais plus, dans le secteur de la première résurgence. Ils méritent d’être revus ; nous ferons une fouille de vérification à trois endroits au moins. 

Je suis entré dans une petite cavité, et au fond, une fenêtre de 40 x 40 ouvrait sur une seconde chambre. Je mis la tête devant l’ouverture et éclairai avec la LED de mon porte-clés, et je sentis un air très chaud. Je devinai que j’étais dans la tanière d’animaux qui hibernaient, et rebroussai chemin. A investiguer.

A trois mètres de la sortie d’eau de la résurgence, s’ouvre un laminoir. A investiguer.

A mi-parcours entre la résurgence et la grotte de la carrière, j’ai repéré un trou étroit descendant, qui soufflait très légèrement. A investiguer. Pol

 

8/12 Chantoire des Chasseurs. Plutôt que vider l’accu de la Hilti en forant la grosse pierre devant la maison, je suis allé le vider aux Chasseurs. Percutages pour élargir. TPST : 1H35. Pol.

 

11/12 Journée de la spéléologie scientifique à Han sur Lesse.

Ont participé : Giovanni, Thierry.

 

12/12 Souffleur de Beauregard. Nos hôtes allemands ayant déclaré forfait, Patrice et moi sommes allés travailler durant 4 heures au Col du Grand Saint-Bernard, à l’endroit proche du réseau amont Nord. Après 7 percutages, martèlement et dégagement, nous pénétrions dans une petite cheminée qui chassait un air froid. Un trou au sommet nous laissait entrevoir une suite très hypothétique, et en tout cas nécessitant beaucoup de travail. Mais cette fissure permet de se rapprocher encore plus près du réseau amont Nord…Nous abandonnons provisoirement ce chantier. Nous élargissons ensuite un trou descendant, que j’avais repéré à 4 mètres du premier chantier ; mais au point de presque passer, Patrice établit la preuve par la lumière que ce boyau retombe dans du connu. Pendant mes percutages, Patrice a prospecté l’éboulis un peu plus bas, et il a pu éclairer une galerie qui part vers le Nord. A ouvrir une prochaine fois. Le Souffleur était en crue. Dans le réseau Aragon, nous avons observé pour la première fois que les écoulements venant des plafonds avaient amené du sable en quantité. Les draperies et les parois étaient toutes jaunes. TPST : 9 heures.

Ont participé : Pol et Patrice.

 

18/12 AG annuelle du club. Chez John et Jacques, maison de Picopré à Chanxhe. Ensuite : resto « Chez Max » à Poulseur.

Ont participé : Thierry, Victor, John, Patrice, René G., Roger, Marc, Annette, Martin, Katrien, Pol. [invités : Nicole, Chantal, Geneviève, Pierre]

 

 

 

Repost 0
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 11:20

6/11 FD6. Je suis allé cet après-midi obturer l’évidement par le trou qu’il avait percé en haut : bourrage avec des pierres, puis cimentage. J’ai ensuite taillé des marches sur le flanc Nord de la doline, et dans le talus de la Drève Sainte-Anne, au Sud de la doline. J’avais pris ma brouette pour acheminer 25 kg de mortier, 10 kg d’eau, une bêche, etc…via le sentier que j’avais aménagé récemment par le Nord. Pas de chance, le pneu s’est dégonflé d’un coup au milieu de la prairie, percé par un clou (mais comment ce clou est-il arrivé dans la prairie ?). J’ai donc été contraint de planquer la brouette, et faire deux allers-retours pour amener le matériel dans la doline.  Pol.

 

7/11 FD6. Désob. 53 bacs, en majorité, de pierres, ont été remontés. Nous aurions pu en tirer davantage, mais nous avons arrêté, effrayés pour notre sécurité, et alors que Patrice venait de dégager une tête de puits. Vivement le 27 que Marc vienne consolider comme il pourra.

Ont participé : Patrice, Pol.

 

11/11 Clisore : Percutage pour rendre le chantier plus humain. Il restera à dégager les gravats lors d’une prochaine sortie

Ont participé : Francis et Patrice

 

 

 

12/11 Chantoire des Chasseurs. Etant « interdit de FD6 » (vu problème de sécurité, il faudra attendre que la consolidation prévue par Marc le 28/11, soit effectuée), je suis retourné aux Chasseurs. Avec l’aide de Thierry, et bravant la pluie à l’extérieur et la boue liquide à l’intérieur, nous avons remonté 10 bacs, et opéré des percutages.

Ont participé : Pol et Thierry.

 Remarque : l’objectif d’avoir une première avant le 31/12 est toujours de mise. La chance de l’atteindre a cependant fortement diminué à cause de la dangerosité du chantier à FD6, qui nécessite que l’on interrompe la désob. pour étançonner. Sans ce problème, je pense que FD6 aurait livré une première avant la fin de l’année.

 

14/11 Grotte du Matin calme. Victor et moi avons fait une bonne petite sortie ce 14/11. Comme nous n’étions qu’à deux, nous avons désobstrué dans la première chambre, celle du puits d’entrée. 20 bacs ont été remontés. Ensuite, nous sommes allés désobstruer dans le chantier Pol, au-dessus de la grotte du Matin calme. Et là, nous avons sorti 36 bacs. Deux petites alcôves, ou départs ? ont été ouvertes. J’ai voulu percuter, mais je n’ai pu faire qu’un tir, ayant démoli les deux mèches l’une après l’autre. Je n’ai jamais vu cela, je me suis demandé dans quel type de roche je forais, la mèche n’entrait pas, elle devenait rouge à l’extrémité, puis s’arrondissait ! Nous sommes revenus par descentes et montées sur le versant de la Magne en crue, pour que Victor voie les phénomènes karstiques du vallon.

Ont participé : Victor, Pol.

 

 

22/11 Clisore : Dégagement des résultats du percutage précédent. Ce chantier suit son petit bohomme de boyau.
Ont participé : Francis et Patrice

 

 

 

 

Repost 0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 17:29
 
Bienvenue ! 

 

Les spéléos du Groupe de Recherches Spéléologiques de Comblain-au-Pont (G.R.S.C.)vous saluent, et vous proposent de découvrir leur passion.

La presque totalité des territoires terrestres ont été découverts; mais sous terre, il reste encore beaucoup de "premières" à réaliser! Et le G.R.S.C. y contribue, en Belgique principalement. Pour rappel, nous avons atteint un record des premières en 2005. Après les levés topo et des corrections apportées,le dernier chiffre est: 1669 mètres. En 2006: 1174 mètres et en 2007, ............

Depuis la création du club en 1968, les spéléos du G.R.S.C., tout en assouvissant leur passion du milieu souterrain et leur soif de découvertes, ont réalisé plus de 102 découvertes, dans un peu plus de 48 sites différents.

Nous ne nous arrêtons pas égoïstement à la découverte d'une nouvelle cavité ou d'un prolongement: nous étudions la grotte sous ses aspects divers: géologique, minéralogique, morphogénétique, thermodynamique, biologique, en prenant en compte le massif qui l'abrite et le système hydrologique qui lui a donné naissance.

Et nous publions les résultats sous la forme de plans, coupes, photos et fiche technique reprenant en têtes de paragraphes les divers aspects cités. Nous l'équipons afin de sécuriser certains passages délicats ou dangereux, et assurons sa protection, en installant éventuellement une porte.

Enfin, nous partageons notre plaisir en guidant, spécialement dans les cavités que nous protégeons, les spéléos qui nous en ont fait la demande.

Mais nous accompagnons également sous terre, des non-spéléos qui nous ont manifesté leur envie de découvrir le milieu souterrain.

Nos activités se déroulent dans un cadre fixé par l'Union Belge de Spéléologie (U.B.S.) qui organise des formations, octroie des brevets, a fixé un code de déontologie, et offre divers services aux clubs fédérés. Nous participons à l'occasion aux activités de l'U.B.S.: congrès, opérations de dépollution de sites karstiques, spéléo-secours, etc...

Nous avons reçu aussi et pour sa première attribution; le "Prix Alphonse Doemen 2007" décerné pour le travail sur " Le souffleur de Beauregard". Et de temps à autre, nous nous manifestons dans le grand public au travers de conférences ou de projections.


Si le coeur vous en dit de nous accompagner dans l'une de nos activités, n'hésitez pas à nous contacter.
grsc.club@gmail.com 

Le président,
Pol XHAARD.
Repost 0

Rechercher