Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 20:53

5/6 (lundi de Pentecôte) Très motivés par la dernière sortie qui avait révélé la salle Nico et le réseau « On the Road again », nous avions prévu un programme chargé. Les objectifs ont été atteints même si le « kilomètre » espéré n’est pas venu.  Tout d’abord, topographie de la zone du siphon suivi des découvertes de la semaine dernière. Pendant ce temps, une équipe balisait la nouvelle salle et annexes.  Nous avions également amené du matos d’escalade en prévision.

Après ces tâches nécessaires, nous nous sommes attaqués à la désob dans trois endroits prometteurs qui se sont révélés finalement décevants. Bilan : 10m de première.

Un peu léger face aux espoirs mais il nous reste cette cheminée au fort courant d’air et estimée au disto-x à près de 17m et qui sera « torchée » lors d’une prochaine sortie.  TPST : 10H20.

Participants ayant soufflé le chaud et le froid : Frits, Patrice, Tom Lallemand et Renaud Mathieu de l’ULS.

Nb : en attache : Feu les excentriques dans un boyau désobstrué.

Activités juin 2017
Activités juin 2017

11/6 Chantoire du gué de St-Hadelin. Continuation de la désob. en J7-J8 (voir notes topo_3). Percutages, bacs de terre. La suite : un boyau qui descend sur une strate, de 40 cm en largeur et 13 cm en hauteur avec de la terre au sol. L’air monte par ce boyau. Il y aura du boulot ! Frédéric  a réussi à passer une étroiture qui nous avait arrêtés Tony et moi, en J2. Il a jonctionné avec E2. Au retour, Fred et Tony se sont mouillés Ils sont allés voir le vrai siphon. Tony et moi avions arrêtés le levé en F4 pour ne pas nous mouiller, mais derrière, ça continue sur quelques mètres. Devant le siphon, il y a une cheminée avec une corde et un fil de tir, c’est un gros chantier des hollandais.  TPST : 4H55.

Ont travaillé : Tony, Frédéric, Pol.

Activités juin 2017
Repost 0
Published by grsc
commenter cet article
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 19:29

 

4/5 Trou des Sottais à Hestroumont. Continuation de la désob. vers l’amont. Nous avons commencé par ramasser les dizaines de crottes laissées par l’animal : blaireau, renard ou fouine ? qui a fait de la grotte sa tanière. Nous avons l’impression qu’il a chié 10 fois plus rien que pour nous emmerder. La prochaine fois, nous pulvériserons du répulsif pour chats. Une vingtaine de bacs ont été sortis. Beaucoup de percutages n’ont pas eu de résultat : la roche est stratifiée. L’espoir ne faiblit pas. 

Ont travaillé dans la puanteur ou sous la pluie : Tony et Pol.

 

5/5 : FD6 rebaptisé… (voir ci-dessous).  Séance d’exploration dans ce chantier herculéen.

Surpris au départ par cette haute cheminée qui marque le début du puits et qui domine la vallée sèche. La descente s’effectue sans encombre en louvoyant parmi les tubes d’acier.

Arrivé au pied de l’éboulis terminal, ce qui frappe c’est la boue omniprésente. Heureusement que les baudriers avaient été laissés au pied de la corde !

Nous avons procédé à divers coups de sonde en mode « déblayage – remblayage » et le choix s’est porté, grâce aux baguettes d’encens, à une fissure subverticale qui suit la paroi.

Ce sera pour une prochaine fois avec des outils appropriés.  TPST : 3H15.

Participants concentrés : André et Patrice

Attendu que FD6 est le nom de la doline initiée par le géographe Bay et que maintenant  c’est devenu une cavité avec l’éboulis terminale….

Attendu que FD6, c’est un peu le bébé de Pol.  Aussi a été proposé un mélange de son nom et le nom du mot « puits » en langage spéléo isérois. Il en a été surpris et flatté.

FD6 s’appelle désormais Douve Pol Pot.

 

7/5 Douve Victorinox (ND7). Equipe de choc aujourd’hui, donc rendement élevé . Les 100 bacs furent remontés à une cadence de combat. La désob. a été reprise au point bas du puits. Une nouvelle première ne sera pas pour bientôt, il y a beaucoup de travail.

Ont travaillé : Victor, Patrice, Tony, Wolter, Pol.           

Activités mai 2017
Activités mai 2017
Activités mai 2017

9/5 Trou des Sottais à Hestroumont. Tir à allumage électrique. D’abord, ramassage des crottes de blaireau bien fraîches. 3 forages à diam. 14. Pendant que je reliais les fils, j’entendais des grognements droit devant moi. Durant les 30 minutes d’attente pour laisser se dissiper la fumée, j’ai repéré les terriers de blaireau ; il y en a une belle quantité. Je suis allé constater le résultat du tir: très bien, et ai saupoudré le chemin à l’intérieur de la grotte avec des granulés répulsifs pour chats, en espérant que ça fonctionne aussi avec les blaireaux.   Pol.

 

12/5 Trou des Sottais à Hestroumont. Désob. en solitaire. Il y avait moins de crottes que mardi dernier ; difficile de conclure que le répulsif pour chats a eu un effet positif. (Je crains plutôt que non).  J’ai nettoyé l’endroit des caillasses du tir (3 bacs), puis j’ai encore sorti 8 bacs de caillasse et de terre. Le tir avait fissuré la roche, mais j’ai dû beaucoup travailler avec la massette et les pointes . Mais, nouveauté ! L’animal est venu me dire bonjour, à 3 reprises. C’est un renard, un beau renard au pelage blanc-beige. Droit devant moi à 2,5 mètres, il n’était pas farouche. Il me regardait fixement, semblant dire : « en as-tu encore pour longtemps ? ». Puis il est parti. J’ai la nette impression qu’il a fait un nid un peu plus loin. Il est venu me surveiller une troisième et dernière fois en fin de séance. J’avais sorti le bac et les outils, et je rentrais dans la grotte avec mon appareil photo pour prendre qq vues. Il est apparu dans mon objectif, j’ai déclenché. Lors de la prochaine visite au chantier, il faudra percuter.  TPST : 3H30.  Pol.

Activités mai 2017
Activités mai 2017

Chantoire de Clisore : Visite de l’entrée de ce chantoire disonais. Surprise, toute l’entrée a été saccagée !  Ni une ni deux et nous refaisons et consolidons le toit menant au cylindre inox.

Participants ingénieux : Patrice et (Monique)

 

Douve Pol-pot (FD6) : Deuxième séance au fond du puits. Un rangement de nombreux blocs suivi d’un dégagement d’une anfractuosité au courant d’air certain.

Nous y retournerons pour conforter ou non la suite de ce chantier. Nous ne comptons pas y travailler à perpétuité.  TPST : 3H30

Participants new age sous l’encens : André et Patrice

Activités mai 2017
Activités mai 2017

Douve Victorinox : Comme nous avions le temps, nous sommes passé y faire une visite de courtoisie.

Les parois étaient suintantes ; la sueur de Victor ?  Le lieu de la creuse actuel ne nous emballe pas, par contre dans le boyau horizontal menant à la petite salle et ce au point bas, un courant d’air net vient chatouiller nos narines.  A méditer et surtout à creuser !  TPST : 3… minutes.

Participants doctes : André et Patrice

 

 

14/5 Souffleur de Beauregard. Un gros objectif ce dimanche ! Refouiller la zone terminale de l’Esturgeon que qui impliquait foreuse, combi de plongée…. Arrivés sur place après 2h30 de progression nous avons alterné maniement du pied de biche et baguette d’encens en travaillant dans la galerie remontante et en « enfumant » la salle bleue. Bilan pas très encourageant du côté « recherche de courant d’air ».  Ensuite nous avons fouillé 20m avant la zone terminale et là , surprise, une petite cheminée suivie d’une étroiture entre des blocs nous donne une suite possible avec fort courant d’air. Il y a du vide là haut !  Ce sera pour une prochaine séance. Retour avec ou sans glycogène vers la doline d’entrée.  TPST : 8H40.

Participants fouineurs et sans « hammertume » : Frits, Frédéric  et Patrice

Activités mai 2017
Activités mai 2017
Activités mai 2017

18/5   Chantoire du gué de St-Hadelin. Levé topo, 2ème séance. Encore 42 points, et ce n’est pas terminé ; il faudra une 3ème séance.  TPST : 4H00.

Ont topographié : Tony et Pol.

 

19/5 Douve Polpot. De nouveau une sortie d'investigation dans cet éboulis perpétuel.
Les deux points vérifiés n'ont pas donné grand-chose; trop de travail pour poursuivre la quête du collecteur de  Beauregard malgré le courant d'air. Nous avons décidé de "déprioriser" ce chantier. Lorsque nous le reprendrons, nous repartirons à partir du point bas.  TPST : 4H00.
Participants lucides : André et Patrice
 

21/5 Souffleur de Beauregard. Fort de l'expérience de la semaine dernière, une "expé" a été lancée afin de poursuivre le chantier dans l'Esturgeon. Après 5 heures de percutage et dégagement de boue nous sommes enfin passés dans du "grand" et du "beau". En louvoyant entre les cierges et les fistuleuses, nous avons exploré deux galeries, une vers l'aval et l'autre vers l'amont.
Toutes les deux sont stoppées par un rétrécissement facile à agrandir. Une cheminée d'une quinzaine de mètres a également été entraperçue. Bilan : 50m de première
La prochaine sortie sera consacrée à la topo, à la poursuite de l'explo mais surtout à la mise en place d'un balisage nécessaire. Nous avons décidé de baptiser la salle aux cierges : salle Nico en l'honneur d'un spéléo trop tôt disparu. Et le réseau que nous espérons "sans fin" du nom évocateur : réseau On The Road again.

Ce jour est un jour de joie car nous avons enfin reculé la limite aval du Souffleur. Pour rappel, la suite de l’Esturgeon (137 m) derrière les rampings noyés fut trouvée le 2 novembre 2011, puis un réseau supérieur : la galerie Saint-Barthélemy fut découverte le 22 janvier 2012, et après cela plus rien. (mais nous y étions très peu souvent retournés).
Au retour; un bonheur n'arrivant jamais seul, à proximité de la mise en combi de plonge, deux regards dans le plafond ont été remarqués.   TPST : 10H00.
Participants bosseurs et récompensés : Frits, Patrice, et Jack.    Photos de Patrice.
 

Activités mai 2017
Activités mai 2017
Activités mai 2017
Activités mai 2017
Activités mai 2017
Activités mai 2017
Activités mai 2017

Grotte de l’Epervier. Continuation de la désob. entreprise dans le fond de la grotte lors de notre dernière visite. 20 gros bacs ont été retirés et les déblais terreux rangés en hauteur. Puis nous avons pu pousser sur les côtés la terre meuble et avancer dans ce qui ressemble à une salle comblée de terre jusqu’à 20 cm du plafond, avec des ramifications à gauche, à droite, et en face. Pas évident de choisir une direction (nous sentons de l’air de tous côtés), nous pourrons évidemment les tenter l’une après l’autre. Où que nous allions, il nous faudra abaisser le niveau du sol : Première de 6 m 

TPST : 4H45.  Ont travaillé : Wolter, Frédéric, Pol.

 

Activités mai 2017

23/5 Chantoire du gué de St-Hadelin. Troisième et dernière grosse séance de levé topo. Au total, 95 points topo ont été marqués dans la grotte et nous avons relevé pas moins de 14 endroits qui peuvent faire l’objet d’une désob.  Lors des prochaines visites, nous remplacerons la besace à topographier par des outils, dans le kit-bag. TPST : 2H45.

Avant de remonter aux voitures, nous sommes allés voir la petite grotte de la fissure verticale, située 50 m en amont, où nos collègues ostendais ont déjà bien travaillé. (Mais du travail, il y en a encore !)

Ont topographié, exploré, observé, et annoté : Tony et Pol.

 

26/5 Grotte Ste-Anne. Guidages.

10 personnes le matin. Ont guidé : John et Pol.

10 personnes l’après-midi. Ont guidé : John et Frédéric.

 

28/5 DES (douve aux eaux sauvages). Continuation du vidage du puits. Mais avant, nous avons curé le chenal de dérivation du ruisseau vers le PADES (perte amont de la DES). La remontée du sol de ce chenal, due aux pluies, a rendu la dérivation inopérante et le ruisseau avait repris le chemin de la perte principale avec les conséquences : amenée de terres,  gravats et brindilles  dans le puits. Mais la grille installée en haut du puits a rempli son office : le dégât était limité. Il a fallu quand même 6 bacs pour dégager la grille, ensuite 23 bacs pour retrouver le niveau de base du chantier tel qu’il était à la fin de notre dernière séance de désob., la plus grosse partie des sédiments enlevés provenant  des coulées accrochées aux parois et que nous n’avions pas dégagés. Au total, 126 bacs . La profondeur atteint une dizaine de mètres.

Ont travaillé : Frits, Wolter, Frédéric, Victor, Pol, Tom.

 

30/5 Chantoire du gué de St-Hadelin. Séance consacrée à de l’équipement, et à une première fouille. Tony a grimpé la cheminée à partir du ruisseau (pt F5) vers I3, en fixant des goujons-plaquettes grâce à sa mini-foreuse sur accu Panasonic. Nous voulions aller voir le mini-réseau qui figure sur le plan du SCUCL de 1989, et que nous n’avions pas visité (encore moins dessiné). Dans la montée, nous avons constaté que le boyau E8-E9 (simple visée) rejoint notre cheminée F5-I3, ce que Stijn nous avait déjà dit. Au-delà de I3, ça continue à monter sec, et se complexifie comme très souvent dans cette grotte : une continuation possible côté Ouest, et une autre côté Est, avec au début de celle-ci, un regard vertical sur la rivière. Avec un courant d’air des deux côtés. Nous devinons que les deux branches se rejoignent plus haut. Certains prédécesseurs sont passés, des bons spéléos filiformes, à n’en pas douter. L’endroit est intéressant, nous y retournerons pour élargir, aller voir plus loin, et compléter la topo. Ensuite, nous avons installé une main-courante de I9 à J5 pour aller en plusieurs séances travailler sur J7-J8, en sécurité car le passage au toit de la cheminée F5-I9 est exposé. A proximité, Tony a inspecté l’étroiture J0-J1 par laquelle passe un gros courant d’air (comme en J7-J8). Dans le plafond, il a trouvé des ramifications que je n’avais pas vues lors de notre séance de topo. A investiguer. Finalement, nous avons fait notre première fouille, en H6, point à l’extrémité N-E de la grotte. Après une heure de désob, nous avons convenu que l’endroit n’était pas intéressant. A proximité, Tony a grimpé au-dessus du pt H1 : pas de suite, pas intéressant.

Cette grotte est incroyablement cavitée. Lors de chaque visite, nous apercevons des vides nouveaux. Nous remarquons que nos collègues hollandais avaient fait de bons choix pour les endroits à travailler : au-dessus du siphon, venant de F3, au-dessus de I3, en J0-J1, mais ils n’ont pas persévéré.

Développement parcouru ajouté : 15 m, dév. total parcouru : 184 m.  TPST : 4H40. 

Ont travaillé : Tony et Pol.

Activités mai 2017
Repost 0
Published by grsc
commenter cet article
5 avril 2017 3 05 /04 /avril /2017 09:55

1/4 Grotte Ste-Anne. Guidage le matin, deux équipes.

Ont guidé : John, Bart, Wolter, Pol.

Guidage l’après-midi, une équipe.

Ont guidé : John, Wolter.

 

2/4 Grotte de l’île Difflot, et grotte des Collemboles. Entretien des portes et cadenas des deux grottes. Puis j’ai profité des ouvertures des cavités pour les montrer, en partie, à Frédéric et à un copain Alexandre. Pas de problème avec les étroitures, ils se sont tous deux régalés des belles choses qu’ils ont pu voir. A Difflot, nous avons vu l’étage moyen : salle du carrefour, salle haute, salle du Trident, salle des coraux, la cage aux folles. Aux Collemboles, c’est l’étage inférieur du réseau Roger Renwart qui a nourri leur émerveillement, avec la salle de la convoitise, la salle et le gour des coupelles. TPST’s : 2H30 dans Difflot, 2H00 dans les Collemboles.

Ont participé : Pol, Frédéric, Alexandre.

 

7/4 ND7. Sortie en équipe renforcée pour ce trou dans le bois de Nomont. Désob au point bas avec de nombreux bacs et seaux dégagés. A la fin de la séance, une galerie-laminoir avec fort courant d’air est mise à jour. Il faudra encore descendre en verticale pour poursuivre le laminoir.  TPST : 3H20.

Participants besogneux : Victor, André et Patrice

 

8/4 ND7. Continuation de la désob. à deux, ce qui était très fatiguant pour Victor qui remontait le puits et sortait avec le seau et le bac. Il l’a fait plus de 15 fois, puisque nous avons sorti l’équivalent de 35 bacs de terre et de pierres. Nous avons approfondi verticalement, et il faudra continuer à approfondir avant de dégager horizontalement le laminoir soufflant.  Il faut être au minimum à trois.  TPST : 2H25.  Ont travaillé : Victor et Pol.

 

10/4 Trou des Sottais à Hestroumont. Je suis allé faire 10 bacs en solitaire dans cette mini-cavité boueuse qu’il serait prématuré d’abandonner.  Lors de la prochaine visite, il faudra percuter.  Pol.

 

14/4 ND7. Sortie en nombre pour un vendredi dans ce chantier digne d’intérêt. Creusement d’une partie horizontale vers une lucarne à fort courant d’air. Après 75 bacs soulevés, non sans impatience par le « bulldozer », nous sommes passés dans une partie plus dégagée avec une cheminée à explorer après percutages pour en ouvrir l’accès. Ensuite troisième mi-temps dans une pizzeria du coin à échafauder moult théories géomorphologiques.  TPST : 4 heures

Participants à excitation variables : Pol, Victor, Frédéric, André et Patrice

Activités avril 2017

15/4 Trou Manto. Visite par John et François.  TPST : 3H10.

 

16/4 Grotte de l’épervier. Désob. (par Patrice et Wolter) en J6 et mini-découverte de 6,5 m s’arrêtant sur une petite cheminée-chantoire obstruée. Levé topo de la dernière partie découverte par Wolter augmentée par la prolongation du jour : 55 m (par Frits et Pol). Le développement passe à 208 m. Désob. en I7-J1 : une suite est entrevue dans les directions : 71 et 100 grades.  TPST : 5H20.

Ont participé : Wolter, Frits, Tom, Patrice, Pol.

Activités avril 2017
Activités avril 2017

21/4  ND7. Plusieurs membres du club avaient répondu à l’appel de la « première ». Une stratégie a été élaborée pour concilier la première et la vidange du puits. Après un quart d’heure, découverte d’un amont malheureusement bouché mais recelant une belle morphologie, typique des chantoires.

Bilan : 5 m de première.  Un trou souffleur identifié dans un conduit sur la droite de la salle mais demandant un déblayage assez important. La suite plus évidente est dans la strate dans le bas de la salle. Ce sera pour une prochaine fois. Nous avons également décidé de baptiser cette nouvelle cavité : Douve Victorinox en l’honneur de son découvreur.  TPST : 4 heures

Participants satisfaits : André, Pol, Victor et Patrice

 

22/4 : Fort de Barchon. Séance d’entraînement au fort de Barchon lors du traditionnel RDV annuel.

Beaucoup de monde et de convivialité dans les galeries du fort où toute l’intelligentsia spéléo avait décidé de s’y retrouver. On aime ou on aime pas mais les parcours rivalisent de difficultés et d’originalité.  TPST : 3 heures

Participants peu ou prou actifs : Frédéric, Julien et Patrice.

 

23/4 Recherches dans et autour de la Magne souterraine en assistance du SC Cascade. A 9 heures, deux plongeurs : Stijn de SC Cascade et Kurt de SC33, passent les siphons du Wuinant, vont déposer un émetteur ARCANA à l’amont du réseau qui démarre dans le fond de Saint-Hadelin, et un récepteur ARVA.  Ils avaient déjà  réalisé une plongée de reconnaissance la veille durant laquelle ils avaient remplacé le fil de vie dans les deux siphons.

A 10 heures, Geert De Sadelaer de SC Cascade descend la chantoire du gué de St-Hadelin, dépose un émetteur ARVA au fond de la cavité, devant le siphon terminal, et verse 5 grammes d’uranine dans l’eau du siphon. Ensuite, il fait le levé topo extérieur qui relie les entrées des deux chantoires. Patrice et Frédéric descendent dans l’autre chantoire du fond de St-Hadelin : la perte latérale de la Neuville, déposent un émetteur ARVA devant le siphon terminal ; ils remontent en topographiant le chemin direct.

Jusque 12h30, Geert balaie le fond de St-Hadelin en écoutant le signal donné par le récepteur ARCANA. Bjorn de SC33, Frits et Pol l’accompagnent et font le tour des phénomènes karstiques à l’amont du collecteur de la Magne. Geert n’aura reçu aucun signal venant de l’émetteur déposé par les plongeurs, curieusement et malheureusement. 

A 12h30, Patrice et Frédéric récupèrent l’émetteur ARVA dans la perte latérale, Geert, Pol et Bjorn récupèrent celui déposé dans la chantoire du gué.

A 15 heures, nous nous retrouvons tous à l’entrée du Trou Wuinant, sauf Patrice occupé ailleurs l’après-midi. Bjorn, Frédéric et Frits descendent le gouffre et vont aider les plongeurs à la remontée des 8 sacs de matériel + les cordes. Pol reste à l’entrée pour sortir les kits.

Le bilan rapide de cette grosse organisation qui a pris le week-end :

- Pas de réception avec les ARCANA, dommage car une réception aurait permis de situer assez précisément la vertricale en surface, de l’extrémité amont du collecteur, et même de donner la profondeur,

-  L’ARVA récepteur à l’amont du collecteur a reçu un signal, l’analyse de ses données permettra de dire lequel des deux ARVA’s émetteurs a émis ce signal,

- Les plongeurs ont fait une exploration de la zone de l’extrême amont, et ont fait de la première ! Stijn a déclaré que la topo publiée est incomplète.

- Ils n’ont pas vu la fluo

Les plongeurs étaient enthousiastes de leur visite de la Magne souterraine, ils ont confirmé la beauté  et l’importance du réseau : Stijn le classe entre le Noû Bleu et Hotton. Les plongeurs précédents avaient décrit une grotte façon Crotot, cette merveilleuse rivière souterraine dans le Doubs. 

Geert enverra un rapport plus détaillé. 

Ont participé : Stijn Schaballie, Geert De Sadelaer de SC Cascade de Ostende(+ d’autres le samedi) ; Kurt Garrez, Bjorn de SC33 de Courtrai ; Frédéric, Frits, Patrice, Pol du GRSC.

25/4 Trou des Sottais à Hestroumont. Séance en solitaire. J’ai commencé par ramasser et déposer dans le bac les nombreuses crottes du renard qui empoisonne nos visites. Pas envie de ramper dessus. 7 percutages au fond du trou de gauche. Beaux résultats sauf le dernier qui a été fait dans les calschistes. J’ai sorti deux grosses pierres. Travail à la pointe, au burin et à la massette. J’ai vu sur 4 mètres mais cela reste étroit. Pour la suite, ce sera du dégagement manuel à la massette

TPST : 2H30.  Pol.

 

Samedi 29 et dimanche 30 avril : Réseau souterrain de Francheville

Exercice spéléo-secours dans cette grande cavité de Bourgogne aux multiples ramifications.

Exercice récapitulatif pour 50 spéléos belges avec deux jours d’intense activité : Equipement, communication, point chaud, palan-poulie….

Nous étions logé dans un gîte dans le village de Francheville et nourri par une intendance non-stop.

L’ambiance était très bonne malgré les conditions difficiles durant la nuit.

Le lundi nous ramenait dans nos pénates.

Participants GRSC : Claude, Julien, Frits et Patrice

 

 

Activités avril 2017

30/4 Trou aux Eboulis. Nous sommes descendus à nouveau dans cette cavité pas grande mais sportive de Ben-Ahin pour tenter de passer dans les 3 mètres étroits entrevus la dernière fois, au bout du laminoir de sable, avec une équipe de choc. Petit à petit, usant tantôt de la grosse Hilti de Wolter montée en marteau piqueur , tantôt de la massette, le trou dans le bouchon de calcite s’élargissait. Encore deux percutages, et puis la Hilti, tout juste réparée, ne percutait plus. Nous nous sommes alors relayés pour frapper, couchés et les bras en l’air, avec la lourde massette de Wolter. En fin de séance, chacun de nous a pu engager la tête et les épaules. Le conduit, trop étroit, était visible sur 3 mètres. 2mètres plus loin, il s’élargissait un peu. Souffle et écho étaient présents. Il y aura encore beaucoup de travail.  TPST : 4H50.

Ont travaillé comme des mineurs : Wolter, Tony, Frédéric, Pol.

Repost 0
Published by grsc
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 11:43

1/3 Chantoire de Faweu-Mika. Dimanche dernier un orage s’est abattu dans la région de Fléron. Différents indices se sont marqués dans la cavité. Heureusement le barrage devant la fissure de départ a bien résisté. Au fond cependant, l’eau avait éboulé quelques blocs et boue dans la fissure terminale. La plus grande part de la séance a été consacrée à dégager cette boue. Ensuite nous avons repris le dégagement vers le bas.  TPST : 3h50

Participants « Tetris » : Francis et Patrice

 

3/3 ND7. Victor a retiré encore 15 bacs. Son chantier laisse maintenant apparaître des vides de plus en plus conséquents. Il faut maintenant l’aider. Continuer seul n’est plus productif.

 

12/3  Abîme de la Chawresse. Sortie très sportive dans le réso-B pour un inter-club !  Le projet était d’explorer un puits oblique (voir photo)  tout au fond du réso-B et ensuite de boucler ce réseau exigeant.

Olivier nous a conduit et même materné tout au long du parcours. Arrivé sur place, une rapide visite dans cette tranchée trop étroite a permis de constater que ce sera un chantier « pour les générations futures ». A la sortie, nous étions tous convaincus (frigorifiés et crampés) que l’humain s’épanouit dans les douches chaudes.  TPST : 8 heures

Participants volontaires: RCAE : Charlotte, Olivier, Colin et Sylvain GRSC : Patrice

 

Activités mars 2017

ND7. 1ère sortie « club » dans ce chantier initié par Victor, qui y a travaillé une quinzaine de séances déjà. La première réaction de celui qui découvre ce chantier est la surprise : un puits de belles dimensions qui plonge sur  5 mètres dans la roche. C’est bien l’œuvre de notre cher « bulldozer » !

André nous a rendu visite l’après-midi, accompagné par son chien, il a communiqué sa surprise. Victor a eu le flair : ce chantier est intéressant. Courant d’air et vides qui apparaissent dans le sens vertical, comme à FD6, mais en mieux car il y a des parois à ND7 (pas partout hélas). Une dizaine de percutages ont réduit des gros blocs de grès quartzitique rosé venant probablement du Gva proche du côté Nord. 46 bacs dont des blocs ceinturés par un petit câble ont été remontés, en comptant un bloc comme un équivalent-bac. 

Ont désobstrué : Victor, Pol.

 

15/3 : Aven du Faweu Mika : Comme d’habitude, nous avons constaté que l’eau avait rendu  visite dans le chantier. Heureusement, les différents barrages (3) limitent les dégâts !

Poursuite de la désob au point bas et à l’issue de la séance nous avons pu quitter la partie boueuse qui nous occupait depuis quelques séances.

Bilan : 3m de première dont deux en verticale

TPST : 4h30

Participants magasiniers : Francis et Patrice

 

17/3 : Chantier Victor (ND7): Petit chantier prometteur sur le trajet Souffleur de Beauregard – Monceau IL en est actuellement à 6m de profondeur.

A cette séance, quelques percutages auront permis d’élargir la zone au fond. De temps à autre, le dégagement d’un bloc libère une fissure soufflant un air frais de bon aloi.

Pendant ce temps, Victor, tel un aurochs, remontait les lourdes pierres et bacs.

Bilan : 47 bacs remontés

TPST : 3 heures

Visite de courtoisie et d’encouragement d’André.

Au final, un chantier à poursuivre car une bonne partie des parois est saine et le courant d’air bien présent.

Un bémol à cette sortie, la fête à la St Patrick a été négligée L

Participants bodybuildés : Victor et Patrice

 

18/3 AG de l’UBS à Ramioul. 5 membres du GRSC se sont retrouvés sous le teppee plutôt froid et humide du préhistosite. A midi, un authentique « boulet à la liégeoise » , pris dans le bâtiment en dur, nous a réchauffés. La réunion s’est conclue avec une visite de l’expo commentée par Mintje des Chercheurs.

Etaient présents : Christine, Julien, Frits, Patrice, Pol.

 

19/3 Souffleur de Beauregard. Le but de cette nème incursion dans le Souffleur était de poursuivre la désobstruction dans l’étroite et boueuse galerie de l’As de Pique. Nous avons ramené un bac plat avec deux cordes fixées pour tirer le bac en va-et-vient. Sur place, Kjel a pris la tête, armé de la pelle et du racloir, Pol dans l’alvéole déjà bien remplie de terre, qui changeait de corde, utilisant une 3ème corde laissée sur place, et décoinçant le bac à chaque passage, et Brecht en bout de chaîne qui rangeait la terre. Après 10 bacs de terre, Kjel criait : « je vois sur 5 mètres » . Quelque temps après, il criait : « je passe, je suis dans une salle ». Brecht et Pol l’ont rejoint dans une petite salle sympa de 4 m en longueur sur 2 en largeur, et 5 m en hauteur, avec une cheminée que nous ne pouvions voir avec certitude si elle continuait. Au sol : de l’argile craquelé en pavés. Au fond de la salle : une coulée calcitique brune.

Pol a montré à Brecht qui visitait le Souffleur pour la première fois, la galerie de Sages, la salle André Lachambre, et le début de l’amont de la Rivière Orange jusqu’à l’escalade de blocs.

Puis nous sommes ressortis avec deux kits lourds ; dans le Sherpa : les 3 cordes récupérées de l’As de Pique.  Bilan : 6 m de première.  A la sortie, Victor et l’une de ses petites-filles nous attendait.

TPST : 7H45.  Participants : Kjel Dupon et Brecht du SC Styckx, Pol (GRSC).

Voir la galerie n°44 : As de Pique. Brecht se trouvait à l’endroit où pointe le « 44 » dans son cercle. Pol se trouvait dans l’alvéole où pointe le « -82 » (profondeur) dans son rectangle, alvéole où se trouve le dernier point topo, et Kjel ainsi que la nouvelle salle se trouvaient plus à l’Ouest, non dessiné évidemment.

Voir la galerie n°44 : As de Pique. Brecht se trouvait à l’endroit où pointe le « 44 » dans son cercle. Pol se trouvait dans l’alvéole où pointe le « -82 » (profondeur) dans son rectangle, alvéole où se trouve le dernier point topo, et Kjel ainsi que la nouvelle salle se trouvaient plus à l’Ouest, non dessiné évidemment.

23/3 Trou qui fume à Comblain-au-Pont. Patrice et Pol sont allés récolter du mondmilch dans la cavité comblennoise, qui avait fait l’objet de recherches avec premières par le club en 1979 et 1981. Nous avions fait deux publications dans le « Clair-Obscur »: la première en 1979, la seconde en 1982. Patrice portera le « lait de lune » récolté à un chercheur de l’Univ. de Liège pour analyse. L’échantillon a été récolté en bas de l’entrée du réseau inférieur (entrée 3 sur la plan ci-dessous) et à l’entrée de la salle aux racines. Nous avons ensuite bouclé et sommes ressortis par l’entrée supérieure du réseau supérieur (entrée 1 sur le plan).  TPST : 0H35.

Se sont contorsionnés : Patrice et Pol.

Activités mars 2017
Activités mars 2017

25/3 ND7. Victor est allé sortir 20 bacs seul !

Le soir : visite de courtoisie aux collègues  du SCAN (président Jean-Paul Courmont), qui fêtaient les 10 premières années de leur club.

Participants GRSC : Marc, Julien et Patrice

 

26/3 Trou aux Eboulis. Deuxième séance de désob. au fond de la grotte. Cette fois, nous avons attaqué le bouchon de calcite avec un grand moyen : la grosse Hilti sur accu de Wolter, montée en marteau-piqueur. Nous alternions : le marteau-piquage, les percutages, et l’huile de bras : à la massette et burin. En fait, aucun des 3 moyens n’est très efficace, mais la Hilti de Wolter nous a fait, quand même, avancé plus vite. Un trou de +- 20 cm de diamètre a été fait contre le plafond de la galerie. Nous avons vu une suite sur deux mètres (plus loin, nous n’avons pas vu distinctement), mais trop étroite : la galerie fait 20 cm en hauteur. Nous souhaitons revenir cependant.  TPST : 4H10.

Ont terrassé : Wolter, Tony, Pol.

 

29/3 grotte Ste-Anne. Guidage le matin, une équipe.

Ont guidé : John, Pol.

Guidage l’après-midi, une équipe.

Ont guidé : John, Patrice.

Chantier ND7. Poursuite de la désob dans ce nouveau chantier. Elargissement de la base du puits

TPST :2 heures Participants : Victor et Patrice

 

31/3 : Chantier ND7. Dégagement de quelques « paftons » et nombreux seaux de terre.

Le courant d’air froid est toujours bien présent et on commence à distinguer un peu de vide

TPST : 2 heures. Participants : Victor et Patrice

 

Repost 0
Published by grsc
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 13:45

1/2 : Chantoire du Faweu Mika : Poursuite de la désob au point bas de l’éboulis. Nous déplaçons des montagnes et après la fin des accus et du glycogène, nous sommes en haut d’un vide de quelques mètres.

Vivement la prochaine séance !

TPST : 3h45

Participants en mode Sisyphe : Francis et Patrice

 

2/2 : Grotte de Comblain: Répondant à l’appel de Jérémy Flament, nous sommes descendu dans le réseau des Barbus, point bas de la cavité touristique ; prélude à une future coloration.

Beaucoup d’eau avait coulé dans le siphon du bas et je découvrais avec plaisir cette descente « aux enfers », accompagné d’un nouveau réfugié comblennois et de 30m de tuyaux plastique.

Pas de chance, à proximité du puits terminal, un éboulement a empêché la poursuite de la descente.

A la remontée nous avons vérifié la présence de chauves-souris tant dans le réseau des Barbus qu’à la salle du Moonmilch.

TPST : 1h30

Participants ostéopathisés : Jack et Patrice ainsi qu’en assistance Jérémy Flament.

 

16/02 Trou Victor. Poursuite du dégagement du boyau terminal. Les percutages ont bien marché et
le bac plastique vient bien à propos pour ramener les gravats.  Seul bémol : l'exiguïté  dans le ramping. Ce sera l'objet de la prochaine sortie.  TPST : 4 heures
Participants pris à froid : André et Patrice


17/02 Grotte Ste-Anne. Guidage pour 16 hockeyeurs hollandais.  TPST : 2H05.
Ont guidé : John, André, François, Pol.

Aven du Faweu Mika. Nous avons attaqué l'anfractuosité menant sur du vide et à l'issue de la
séance nous sommes passés un étage en-dessous. Palier très fracturé avec tout de même de grandes parois saines. La suite est vers le bas et se présente avec au moins trois possibilités de poursuite.
Bilan : 15m de première dont 5m de dénivelé. En estimation, la profondeur atteint les 30 mètres.
TPST: 3h45.   Participants en manque de temps : Francis et Patrice.
 

Activités février 2017
Activités février 2017
Activités février 2017

 Protection et Accès (CPA). Invité par Continent 7 dans leur local à Aywaille.
Nous avons, entre autres, parlé de la liaison Cerexhe-Heuseux.... euh Beaumont - Four à Chaux. Une ancienne liaison découverte par le GRSC.
Participants GRSC : Thierry et Patrice

 

18/2 Soirée de projection 3D à Overijse, réalisée par Michel Renda et Daniel Chailloux, organisée par la VVS. Belle réussite. Super beau. Nous avons vu parmi les 9 films présentés, un film montrant des concrétions fantastiques, un film montrant des grands volumes : salles et galeries, un film réalisé dans une grotte glacée en Autriche, un film réalisé dans une grotte de sel en Iran, un film réalisé dans la grotte Chauvet par son découvreur, un film montrant des micro-minéraux provenant de minières des Vosges et de la Forêt Noire.

Avaient fait le déplacement : Christine, Patrice, Pol, Wolter, Frits, Franciscus.

 

19/2 Grotte n°1 du chemin de fer. Levé topo des diverticules où nous avons désobstrué: en P0, P1, P2, P5. Puis continuation de la désob. en P0, chère à Wolter. 30 petits bacs , des grosses pierres, ont été sortis. Quelques percutages à la pointe de la galerie.

Ont travaillé : Tony, Wolter, Pol.

 

22/2 : Aven du Faweu Mika. Poursuite dans le point bas de la cavité. Déplacement de blocs et percutage au menu. Nous gagnons en profondeur même si le choix du creusement est plus confus.

TPST : 3H45.  Participants désorientés : Francis et Patrice

 

24/2 : Aven du Faweu Mika. Descente dans l’aven tout en examinant les lieux ; nouveau visiteur oblige. A la salle du bénitier, dégagement d’un conduit latéral : négatif. Ensuite désob au fond du boyau boueux et divagation dans le secteur. Nous réalisons après moult déplacements de blocs notre premier bouclage dans le secteur. Bilan : 10m de première.  TPST : 4H30.

Participants déboussolés : André et Patrice

Photo des parois par Patrice.

Activités février 2017
Activités février 2017
Activités février 2017

26/2 Trou aux Eboulis à Ben-Ahin. Levé topo depuis le haut des puits jusqu’au début de la galerie sableuse. Ces données seront comparées aux anciennes données, pour lever un doute. Puis, désob. au terminus de la galerie sableuse, écaille de roche par écaille ; les percutages ne donnent pas un beau résultat, le bouchon à éliminer étant constitué de calcite et de boue stratifiées. La massette et la pointe sont plus utiles. Nous avons aussi creusé à côté : au terminus de la galerie parallèle qui passe au-dessus du puits.

TPST : 3H35. Temps passé à chercher l’entrée : 2H30, Pol ayant traversé le ruisseau de la Solière, un pont trop loin.

Ont travaillé dans la grotte, et ont beaucoup marché dans le bois : Frédéric, Patrice, Pol.

Repost 0
Published by grsc
commenter cet article
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 19:59

2/1 Grotte-mine de Vaux-sous-Olne. Guidage pour 9 spéléos du SC Les Sans Ciel. Le passage du pompier était sec et pourtant il a rebuté deux invités qui ont fait demi-tour et sont remontés.

TPST : 2H25. Guide : Pol.

Victor a démarré un nouveau chantier dans la doline-perte ND7 du bois de Nomont (vallon de Beauregard) Il a déjà désobstrué seul à 4 ou 5 reprises.

 

6/1 Grotte n°1 du chemin de fer à Sy. Continuation de la désob. sur le chantier P2 (= « possibilité n°2 »).  TPST : 2H15.  Pol.

 

6/1 chantoire de Faweu Mika. Trois percutages auront suffi à enfin faire de la première. Nous sommes descendu un petit ressaut. En bas, une petite salle basse et un regard sur un nouveau ressaut. Descendu en oppo, une étroiture sévère mène à de nouveaux ressauts.

En bas dans une petite salle nous sommes arrêtés par un passage à percuter menant à un puits estimé à 10 mètres. Francis est alors remonté pour récupérer le matériel  laissé plus haut. Un éboulement s’en est suivi bloquant le passage vers la sortie pour Patrice. Le matos a disparu dans l’éboulement ainsi que l‘appareil photo. Après les douze travaux d’Hercule euh de Francis, sous une pluie de « paftons », j’ai pu revenir dans une zone plus stable et nous avons alors sécurisé le puits.

Bilan : 25 m de première dont 14 en verticale et une suite nous attendant.  TPST : 3 heures

Participants ébranlés par l’ampleur de la première et du Mikado mouvant : Mika, Francis et Patrice

Nb : Nous avons récupéré outils et appareil photo sous les blocs (même pas mal !)

Activités janvier 2017
Activités janvier 2017
Activités janvier 2017
Activités janvier 2017

6/1 : Grotte-Mine. Une séance de mise au point nous attendait. Une suite était-elle possible dans la cheminée prolongeant la galerie Versatile ? Quelques coups de marteau et nous avons décidé de clôturer ce chantier. La suite est vraiment trop aléatoire. Nous avons fait la topo, repris le matos présent sur place puis pris la direction de la sortie.  TPST :1H45. Participants sereins : André et Patrice

 

8/1 Trou des Sottais à Hestroumont. Reprise de ce chantier laissé à ses occupants depuis le 14/9. Ces derniers : renards ? blaireaux ? avaient réinvesti  les lieux, nous obligeant à enlever leurs nids d’herbe. Nous avions l’impression d’enlever de la litière (nauséabonde) plutôt que de la terre. Nous avons avancé dans le trou de gauche, mais n’avons pu pénétrer dans le couloir entrevu la dernière fois. Il faudra encore percuter. Néanmoins nous avons pu voir à l’intérieur, et hélas, il ne semble pas donner accès à un réseau pénétrable.    Ont désobstrué dans le froid : Patrice et Pol.

 

11/1 grotte n°1 du chemin de fer. Continuation de la désob. en P1. J’espérais passer cette fois dans la cloche supposée terminale, mais c’était sans tenir compte des croûtes nettement plus dures et de la calcite, à enlever. Ce sera sans doute pour la prochaine fois.  TPST : 2H35.  Pol.

 

13/1 : Aven du Faweu Mika : Sortie sous le signe du manteau blanc. La question n'était pas de descendre sous terre mais plutôt parvenir à la cavité.

Avec grand étonnement nous avons constaté et apprécié que le chemin menant à la doline soit entièrement dégagé. Efficace la commune d'Olne !

Avant de rentrer, nous avons accentué le passage de l'eau vers la perte active.

La descente s'est poursuivie au gré des percutages et des déplacements de blocs. Le fond atteint ce jour étant la base d'un petit puits au fond duquel, plusieurs départs s'offrent à nous. Ce sera pour la prochaine sortie

Bilan : 12m de première dont 7m en vertical.

Participants toujours optimistes : Francis et Patrice

TPST : 3h45

 

Activités janvier 2017
Activités janvier 2017

14/1 Guidage à Ste-Anne pour 16 louveteaux de Dison et leurs accompagnateurs.  TPST : 2H15.

Ont guidé : Frédéric, Victor, Patrice, Pol.

 

14/1 : Grotte n°1 du chemin de fer à Sy. Wolter et Eni le neveu de Frits, ont continué la désob. en P2. Le laminoir fait maintenant 6 mètres. Ils sont arrêtés par des blocs.   Ont travaillé : Wolter [+ Eni]

 

15/1 FD6. Wolter a démonté le faux-plancher à -6 m. Pol est descendu jusqu’à -23 pour une visite de contrôle. Le résultat est bon. Il a détaché la corde de 43 m qui était attachée à -13 et que nous avions laissée dans le puits. Cette corde a été remontée et nettoyée à la maison : elle est bonne. Un nettoyage du puits sera effectué. 

Ensuite nous nous sommes rendus à la DES, nous avons cassé la croûte en attendant Victor. Le chantier et ses abords sont OK. Nous avons pris des branches d’arbre qui jonchaient le ravin du ruisseau, et les avons stockées dans la doline en vue de construire plus tard une palissade destinée à retenir les futurs déblais. Victor n’étant toujours pas arrivé, et Wolter étant tombé dans une vasque d’eau par ce temps glacial, nous sommes rentrés à la maison.

Ont participé : Wolter, Tony, Pol.

 

20/1 Trou Victor. Nous sommes retournés dans cette cavité après quelques incursions dans la grotte-mine. Nous nous sommes adjoint un petit bac en plastique pour ramener les gravats du fond du boyau. Une séance classique par un enlèvement d’un reliquat de pierrailles suivi de quelques percutages assez efficaces. Le but de cette avant soirée est de rendre plus humain la progression dans le boyau.  TPST : 3h30

Participants arpenteur ou condensateur : André et Patrice

 

 

21/1 Trou Maulin. Visite par : Frédéric Van Eijk, François, John, Mélanie, [+ Arne, Zhang Li, Danny, Conny]

Activités janvier 2017
Activités janvier 2017

21/1 Grotte Ste-Anne. Guidage pour 13 scouts et 3 accompagnateurs.  TPST : 2H15.

Ont guidé : Frédéric, Patrice, Pol.

 

22/1 Grotte n°1 du chemin de fer à Sy. Wolter et moi avions convenu d’aller nettoyer la galerie d’entrée, par -10° dehors. Objectif atteint , avec deux bacs en va-et-vient, et en 4 heures et demi. 76 bacs + des pierres ont été retirés entre l’entrée et P2. Nous avons en plus, surcreusé la galerie par endroits, et enlevé les grosses pierres que nous avions stockées dans certains réduits. Il y a donc à nouveau de la place dans la galerie pour y stocker momentanément les futurs déblais.

Ont travaillé : Wolter et Pol.

Activités janvier 2017

24/1 Trou des Sottais à Hestroumont. Désob. par percutages essentiellement, et quelques mesures au disto-x.   Ont travaillé et ont eu froid : Tony et Pol.

 

25/1 Chantoire de Faweu-Mika. Poursuite de la désob dans cette cavité « mikado ». Au fond , nous avons découvert une strate parallèle qui propose 3 regards vers le bas. Ensuite nous sommes allés revoir la strate principale qui offre une possibilité de suite prometteuse. Ces quatre possibilités ont été vues partiellement car nous avons joué de malchance avec le matériel. Bilan : 12m de première.

TPST : 3h15.  Participants « touche à tout » : Francis et Patrice

 

28/1 ND7. Victor a continué la désob. seul dans la doline ND7 du bois de Nomont. Il faudrait creuser à deux maintenant.

 

28et 29/1 Grotte n°1 du chemin de fer. Continuation de la désob en P0, 2 x 25 bacs, le couloir atteint maintenant 8 mètres. Un petit trou ventilé a été mis à jour sur la gauche.

 

29/1 Souffleur de Beauregard.  Trois équipes dans le Souffleur ce dimanche.

Patrice dirigeait une équipe du RCAE avec Olivier Stassart. Frédéric notre nouveau membre a reçu le baptême du Souffleur et s’en est très bien sorti. Visite dans toute la cavité avec « Djudla » et la galerie Gulliver en prime.

L’équipe de Pol composée de 4 jeunes spéléos aguerris du GS Redan a combiné visite d’une partie de la rivière Orange avec désob dans l’as de pique où ils ont retirés 15 petits bacs de terre.

L’équipe de Tony, composée de 4 membres de Spéléo Nederland, plus âgés a visité la rivière Orange dans sa partie classique

Ont participé : Patrice, Frédéric, Tony, Pol [+ 9 spéléos du RCAE, 4 spéléos du GS Redan, 4 spéléos de Speleo Nederland]

TPST pour les équipes de Tony et de Pol : 8H05 Pour l’équipe de Patrice : 9H00.

 

30/1 Chantoire de Faweu-Mika. Petit approfondissement du ruisseau vers la perte active, rehaussement du barrage et pose d'un treillis contre les engouffrements indésirables.
TPDE (=temps passé dans l'égout )= 1h15. A oeuvré en vue de pérenniser le chantier : Francis.

Repost 0
Published by grsc
commenter cet article
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 19:53

2/12 Trou Victor. Enfin l’ancien siphon est franchi après quelques manœuvres de percuteur. Le tir de la semaine précédente avait bien marché mais le dégagement fut laborieux. Nous voyons sur quelques mètres une galerie, étroite, en forme de trou de serrure. C’est certain : nous y retournerons !   TPST : 4H30.

Participants malmenés par l’étroitesse des lieux : André et Patrice

 

3/12 Grotte de la résurgence à Vieuxville. Poursuite des recherches, mais pas de chance pour Frits : une paroi s’est effondrée sur sa main gauche. Paul a dû percuter sur place le gros bloc qui retenait Frits prisonnier. Frits a été conduit par hélicoptère au CHR-Citadelle à Liège, où il a été opéré. Salement atteint : main ouverte, veines et tendons sectionnés, heureusement pas de fracture.

Participants « marqués » : Frits et Paul De Bie.

 

4/12 Grotte Michaux. Désob. dans la salle de la pluie, réseau du 25 janvier 2015. Nous avons continué la désob. dans la galerie plongeante qui démarre dès l’entrée et se dirige vers le Sud.

19 bacs de pierres et de grosses pierres ont été retirés. La fissure qui rejoint la grande salle dans son coin S-O, est dépassée d’un mètre, mais la suite est hypothétique.  TPST : 4H50.

Ont travaillé en haletant (présence du CO2) : Patrice et Pol.

 

6/12 FD6. J’ai enfin réalisé le dernier petit travail de maçonnerie (ou bien il pleuvait, ou bien la température était trop basse) : j’ai arrimé les deux dalles au mur du puits, avec 8 courts fers à béton. Les têtes des ronds à béton sont localisées avec un point de peinture rouge, ce qui sera apprécié le jour où il faudra forer dans les dalles pour y fixer quelque chose, une potence par exemple. Il reste à  fixer une échelle rigide sur le mur intérieur, à fixer des broches, et à démanteler le faux-plancher. Pol.

Activités décembre 2016Activités décembre 2016

7/12 Chantoire du Faweu (Olne). Visite de courtoisie pour ce chantier prometteur. Les conditions climatiques sont au beau fixe. Très peu d’eau dans le vallon et à fortiori rien dans la cavité.

Percutage et préparation dans le boyau bien vertical et au courant d’air certain. La prochaine fois, un gros tir sera nécessaire pour descendre. La visite s’est clôturée par une visite des lieux en discutant non pas du sexe des anges mais du pendage des couches de calcaire.  TPST : 1 heure

Participants : Pol, Mika et Patrice. 

Opération paillage...
Opération paillage...

Opération paillage...

10/12 AG annuelle du club, à l’espace Montagnards à olne. Comme d’habitude, règlement des réaffiliations, rapport financier, rapport d’activités de l’année, projection de 64 photos prises dans l’année, puis nous sommes passés dans le resto. Belle participation de 20 membres

 + 9 accompagnants ; Guido Debrock membre du SC La Cordée de Mouscron nous avait fait l’amitié de sa visite.  Un nouveau membre nous a rejoint : Frédéric Busch de Heusy, 36 ans.

Ont participé : Mélanie, Thierry, Frédéric, Victor, John, Patrice, René G., Marie, Roger, Marc, Christine, François, Giovanni, Claude, Annette, Michel, André, Frits, Franciscus, Pol.

 

11/12 Balade en Fagne. Patrice nous a guidé sur le plateau des Hautes-Fagnes. Nous avons fait un circuit centré sur le chalet de la Baraque Michel, passant par la Maison du Parc de Botrange, et la tour de Botrange. Durée : 4 heures.

Ont participé : Patrice, Marc et Sabine, Guido Debrock, Christine, Pol.

 

16/12 Grotte-mine.  Le projet de ce vendredi était d’équiper le début d’une cheminée découverte lors de la séance précédente. Le passage du pompier est toujours aussi sec, ouf !

Equipement de deux goujons permettant le passage plus aisé et dégagement de quelques blocs coincés dans la suite de la cheminée. C’est encore trop étroit mais lors de la prochaine sortie, nous devrions passer. Il y a bien confirmation d’un élargissement notable ; une galerie horizontale ?

TPST : 3H00.   Participants impatients : André, Frédéric et Patrice

 

18/12 Grotte n°1 du chemin de fer à Verlaine s/Ourthe. Patrice a découvert aujourd’hui cette petite grotte curieuse à plusieurs égards, et nous avons travaillé en tous les endroits, marqués « Px » sur la photo qui suit (P comme possibilité). En P2, Patrice a pu descendre à reculons, dans le petit puits terminal. Il a vu, ou plutôt deviné une suite possible étroite derrière un rideau de calcite. A casser donc, pour continuer. En P3, nous avons enlevé des pierres, et élargi l’entrée du trou vertical qui semblait donner accès à un inférieur. Hélas, il n’en est rien, pas de suite ni à gauche ni à droite ; et pourtant on perçoit un courant d’air. Ensuite, nous avons creusé horizontalement le remplissage sous la coulée de calcite, sur 60 cm. Rien n’est encore apparu. En P4, nous avons tenté d’atteindre le cône de calcite au sommet du laminoir pentu, afin de voir s’il y a une suite. Nous n’y sommes pas arrivés : le sol du laminoir est constitué d’une épaisse couche de roche noire difficile à débiter. Nous avons désobstrué en P5 un autre laminoir ventilé : horizontal, au plafond, devant l’étroiture qui mène à P4 et sur la gauche. Au bout d’une longueur de notre corps, la suite nous est apparue comblée complètement. Sur le chemin du retour, nous avons attaqué P1, et avons progressé d’une longueur du corps. A continuer. Une fois dehors, nous avons rencontré Wolter qui avait continué sa désob en P0. Entre P0 et P1, les sons passaient.  TPST : 5H15.

Ont travaillé : Patrice, Pol, Wolter.

Activités décembre 2016

19/12 Chantoire du Faweu à Riessonsart. La sortie commençait mal ; oubli de grandes mèches, du marteau et du pied de biche, casque en cours circuit….  Le bricolage est alors intervenu : percutage avec gros caillou en guise de marteau, casque de rechange, une barre retrouvée dans le coffre de Mika.  Après quelques percutages heureux, nous sommes descendus de deux mètres dans ce puits étroit et en l’élargissant de façon notable.

Nous profitons pleinement des cieux cléments.  TPST : 2h30

Participants ingénieux : Francis, Mika et Patrice

 

23/12 Grotte-mine. Nous avions laissé ce chantier devant une cheminée allant en s’élargissant. Un ou deux percutages devaient nous permettre de passer. Que nenni, il a fallu toute la séance pour éliminer une strate très fine ; cauchemar du petit percuteur illustré !  Le passage est maintenant libre et ardu mais à la fin de la séance la batterie de la foreuse et le glycogène de nos bras étaient dans le rouge. La prochaine séance sera consacrée à monter la cheminée et à enlever quelques blocs erratiques par le haut. Frédéric tu es désigné d’office. Nous avons pu néanmoins voir que cela s’élargissait méchamment.   TPST : 4H15.

Participants pugnaces : André et Patrice

 

27/12 Grotte du chemin de fer n°1 à Verlaine/Sy. Désob. en solitaire. Continuation du chantier P1 entrepris avec Patrice. Je pouvais ramper dans le conduit sur une distance de 2,5 mètres. La suite est hypothétique. La galerie pourrait se fermer sur une petite cloche 1,5 mètre plus loin. Décidément, je dois revoir mon enthousiasme de départ.  TPST : 2H00.  Pol.

 

30/12 Chantoire du Faweu-Mika, à Riessonsart. N.B. : cette grotte, découverte par Mika, est maintenant dénommée « Faweu Mika », pour la distinguer des autres entrées proches (certaines comblées) qui perforent la zone de pertes, et qui ont été travaillées par différents clubs (dont le GRSC jadis). 

Poursuite du dégagement du puits. Les tirs de percutage se suivent selon une procédure bien établie.

Descente à la corde de la foreuse, forage, mise en cartouches, descente du combiné kit, percutage et toile à la corde. Percutage et remontée des blocs.

Après avoir descendu de 2 m, nous sommes maintenant juste au-dessus d’un ressaut de 3 m qui file dans deux directions. Vivement la semaine prochaine !   TPST : 3H00.

Participants optimistes : Francis, Mika et Patrice

 

Activités décembre 2016
Activités décembre 2016

Grotte Mine à Vaux-sous-Olne :  Poursuite ici de la cheminée dégagée la semaine dernière. Après quelques percutages malaisés, Frédéric est parvenu à passer dans un conduit supérieur menant à un éboulis calcité et bien ventilé. Pas de suite évidente pourtant. Tout de même 6 m de première.

TPST : 3H45.  Participants mal récompensés : André, Frédéric et Patrice

Repost 0
Published by grsc
commenter cet article
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 10:09

1/11 Grotte n°1 du chemin de fer à Verlaine. J’étais content de montrer cette cavité à Frits. Il a conclu, comme je l’avais fait, qu’elle offre des possibilités de suite. De plus, elle est bizarre, car en plus de la roche calcaire bien sûr, on y voit de la dolomie, beaucoup de limonite, du charbon, de la calcite, quelques aragonites, de l’argile brune et de l’argile gris clair. Les argiles sont assez pures : on en ferait des poteries.  Nous avons commencé une désobstruction au fond de la grotte.

Ont participé : Wolter, Frits, Tom, Pol.  TPST : 1H30 pour Frits et Tom, 3H00 pour Wolter et Pol.

Activités novembre 2016
Activités novembre 2016
Activités novembre 2016
Activités novembre 2016

4/11 grotte-Mine.  Désob dans la galerie perpendiculaire au couloir principal à proximité de la salle Charles. Après avoir coltiné une dizaine de bacs, un couloir défendu par un bloc laisse entrevoir une suite de 5-6 mètres. Cela se présente comme un point bas d’une salle aux contours non visibles. Un écho est perceptible. Une petite séance de percutage et nous passerons  pour une première que nous espérons la plus longue possible.  La galerie est baptisée : galerie Versatile en souvenir de Nadia.

TPST : 2H30.  Participants très optimistes : André et Patrice

 

9/11 Grotte-Mine:Ce mercredi n’est pas coutume !

Après voir dégager la pierre qui empêchait de poursuivre la progression, nous sommes parvenus dans une petite salle boueuse.

La suite est vers le haut. Nous avons percuté pour élargir le début d’une cheminée assez trumpique qui se prolonge d’au moins 4 mètres en s’élargissant.

Appel à  un  filiforme pour escalader cette cheminée.

Bilan 15 m de première.

Troisième mi-temps chez les Montagnards.

Participants efficients : Pol, André et Patrice

TPST : 3h40

 

 

Activités novembre 2016
Activités novembre 2016
Activités novembre 2016

11 et 12/11: JSS à Han-sur-Lesse

C’était la vingtième organisation ; toujours organisé de façon magistrale. Le GRSC était présent mais pas dans l’entièreté du WE.

Participants GRSC : Claude et Patrice

 

Quelques photos sur cet anniversaire
Quelques photos sur cet anniversaire
Quelques photos sur cet anniversaire

Quelques photos sur cet anniversaire

12/11 Grotte-mine. Guidage pour le SC Cascade de Ostende. Le passage du pompier était toujours sans eau. Par contre, le niveau de l’eau avait bien baissé dans le siphon 7 que Nicolas Hecq était sensé plonger.  Les deux kits très lourds contenant le matériel de plongée de N. Hecq ont été remontés.  TPST : 2H55.

Ont participé : Pol [et les invités : Geert De Sadelaer, Dirk De Roo et Rosita, John et Nancy, Oswald, du S.C. Cascade]

 

Grotte n°1 du chemin de fer à Verlaine. Je suis allé désobstruer dans l’entrée inférieure, étroite. J’ai enlevé des blocs de feuilles et d’argile (gris). Vers la fin, beaucoup de sable, deux gros blocs, une salamandre.  J’ai vidé la galerie sur une distance de 3,5 mètre depuis le point topo A2 à l’entrée.

Durée: 3H00.  Wolter.

Activités novembre 2016

13/11 : Perte latérale de la Neuville : Seconde séance dans cette cavité malmenée par les crues de la Magne

Sortie de près de 34 bacs de la pointe pendant que d’aucuns établissaient un barrage avec des branchages .

Au fond, un percutage a suffi pour pénétrer aisément dans ces conduits qui sont toujours aussi glauques.

Visite de Frits et Patrice jusqu’au siphon qui est presque entièrement comblé. Deux endroits ont été repéré pour des désobs futures.

Troisième mi-temps chez les Montagnards à coup de croquis et de boissons revigorantes.

TPST : 2 heures

Participants ostendais: Geert et Dirk

Participants GRSC : Frits, Wolter, Pol, Patrice

Activités novembre 2016
Activités novembre 2016
Activités novembre 2016
Activités novembre 2016

 

15/11 FD6. Fixation de la deuxième dalle en béton armé, en forme d’un segment circulaire.

Ont travaillé : Rémy et Pol

18/11 : trou Victor : Une première pour Frédéric dans cette cavité tilffoise. André ayant déclaré forfait pour raison professionnelle.

Descente pédagogique où tous les types d’étroitures et contorsions sont présentes.

Au fond, le tir de la fois précédente n’avait pas fonctionné ; une habitude L

Heureusement la paille a pu être enlevée. J’ai procédé alors à quelques percutages suivi d’une paille améliorée qui elle a bien fonctionné.

J’espère que tout le flanc droit a vécu ses dernières heures. Je sens le dénouement proche. La prochaine fois ?

TPST : 4h30

Participants appliqués : Frédéric et Patrice

 

20/11 : Chantoire de Ronsombeux : Exercice secours dans cette cavité découverte par le GRSC

Le vent fort a obligé les responsables de modifier la journée. C’est finalement sous terre que l’essentiel de l’exercice s’est déroulé. Soit la remontée d’une civière à partir du fond des éboulis.

Participants GRSC : Julien, Claude, Frits, Patrice

 

 

Activités novembre 2016

20/11 Grotte n°1 du chemin de fer à Verlaine. Nous avons entrepris l’agrandissement du deuxième départ sur la gauche, et avancé de 3 mètres après avoir sorti et rangé 44 petits bacs. Après : ressaut d’un bon mètre, la paroi de droite scintille. La galerie se continue, avec courant d’air. A continuer. C’est donc une mini-première de 3 m.   TPST : 4H25.

Ont travaillé couchés dans des couloirs bas : Wolter et Pol.

Activités novembre 2016
Activités novembre 2016
Activités novembre 2016

21/11 DES. Pose d’une grille horizontale au sommet du puits, par Wolter et Frits.  Photos de Wolter.

 

Activités novembre 2016
Activités novembre 2016

25/11 Trou Victor. Nous étions impatients de vérifier le résultat du tir de la semaine dernière. De fait il a bien fonctionné. Une certaine quantité de cailloux nous attendaient dans cet étroit boyau. Un dégagement malaisé, quelques percutages nous a fait entrevoir une suite de 2-3 mètres. Un nouveau tir a clôturé la séance.  TPST : 4h30

Participants éprouvés mais confiants : André et Patrice

 

26 et 27/11 Grotte de l’Epervier à Logne. Wolter est retourné dans la grotte, et il a entrevu une possible continuation.

 

27/11 Galerie Lafarques à Goffontaine et Trou T&T à Drolenval, vallée de la Vesdre. Plusieurs  membres du GRSC étaient invités à découvrir quelques chantiers et cavités du duo Tom et Tuur.

Nous avons tout d’abord visité la grotte Lafarques et sa grande galerie joliment concrétionnée. Ensuite une visite sur le plateau pour nous montrer d’autres chantiers prometteurs et en devenir.

Puis nous sommes passés sur le plateau de Drolenval pour nous frotter aux cavités «  T et T ». L’une d’entre elles développe près de 300 m avec concrétions superbes et étroitures sérieuses.

Ce fut une belle journée en compagnie de « bosseurs ».  TPST : 5 heures

Participants GRSC : Francis, Frits et Patrice . Guides très enthousiastes : Tom et Tuur.

Photos : Patrice

Activités novembre 2016
Activités novembre 2016
Activités novembre 2016
Activités novembre 2016
Activités novembre 2016
Repost 0
Published by grsc
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 21:10

2/10 Grotte Michaux. Dès l’entrée, avant le premier puits, le goût du CO2 se faisait déjà sentir. La descente s’est faite alors par petit pas selon la technique militaire « Me and my Pad » (pas certain de l’orthographe). Arrivé au pied de la cheminée arrosée terminale ; ambiance glauque à souhait, nous avons entamé la remontée et commencé la topo avec Frits au Disto. Ensuite nous avons torché en haletant la partie aval. Une vingtaine de points en tout, peut-être 40m topographiés ? Il ne restait plus qu’à remonter ce qui fut fait en un temps record de 1h30. Pas fâché de retrouver la lumière du jour même si un temps merdique nous attendait : vent froid et crachin. Je pense qu’il ne faudra plus retourner dans la cavité avant le milieu de l’hiver ; et encore pour travailler à la salle de la Pluie !

TPST : 5h30 Participants en insuffisance respiratoire chronique : Frits et Patrice

Du côté de la cheminée arrosée terminale
Du côté de la cheminée arrosée terminale

Du côté de la cheminée arrosée terminale

7/10 : Grotte de Juslenville. Poursuite des travaux au fond de cette résurgence laminée à souhait.

Dégagement du boyau terminal des multiples blocs obstruant le passage. A l’issue de la sortie, nous sommes au pied d’une cheminée bouchée avec petit écoulement d’eau. La suite horizontale se présente comme une diaclase verticale impénétrable et certainement de type galerie secondaire.

Bilan : 5 m de première mais le chantier restera en l’état. TPST : 2H15.

Participants noircis par la téroulle : Francis et Patrice

La fissure terminale impénétrable
La fissure terminale impénétrable

La fissure terminale impénétrable

9/10 Grotte-mine. Nous avons repris contact avec la grotte-mine de Vaux-sous-Olne. Le passage du pompier était sans eau cette fois, mais le niveau du sol était nettement remonté, obligeant à ramper sur un matelas de boue. La sortie a nécessité un élargissement à la pelle. Nous avons remarqué que partout, derrière le passage du pompier, les crues ont déposé de la boue et du sable. Le départ vers les siphons 4 et 5 était obstrué par le sable. Nous avons désobstrué dans notre chantier en hauteur, une suite est visible, nous ne pouvons dire si elle sera pénétrable. Elle souffle en tout cas, et la galerie prend la direction de la grotte Michaux. Nous avons rapproché les deux kits contenant les bouteilles de plongée, (malgré que nous tranportions chacun un kit) ils sont maintenant devant le passage du pompier. Patrice leur a fait passer le maudit cloaque, héroiquement.

Le chantier est intéressant, mais il faudra envisager une séance musclée pour vidanger le passage du pompier, et stocker la boue dans des gros sacs. TPST : 4H30.

Ont travaillé : Patrice et Pol.

Vue sur la galerie à désober.
Vue sur la galerie à désober.

Vue sur la galerie à désober.

9/10 : grotte du Nou Bleu

Levé topo dans le petit appendice au bout du réseau "Superior" de la Grotte du Noü Bleû, réseau fossile richement décoré. La concentration est de mise pour ne rien abimer...

Participant GRSC : Frits

Activités octobre 2016

14/10 Trou Victor. Reprise de l’activité hivernale dans cette cavité de Cortil. La descente se déroule dans un environnement fort sec et nous arrivons à pied d’œuvre assez rapidement. Au fond du boyau terminal toujours aussi venté, le spectacle d’il y a 6 mois est toujours le même. Un percuteur fiché dans la roche et un trou de paille à moitié rempli. Remplissage de ce trou au tir avorté avec une paille made in C7 et non C4. Puis amorce avec une pile nouvelle formule au sens pratique perfectible.

Un résultat mitigé au vu du bruit tenu obtenu. Nous retournerons sur place muni de moyens plus fiables. TPST : 2h30

Participants un peu rouillés : André et Patrice

 

16/10 Perte latérale de la Neuville. Reprise de cet ancien chantier situé en bord de Magne, dans le fond de Saint-Hadelin, en inter-club avec  le SC Cascade. Grâce à Frits et à son Defender, le matériel fut déposé sur place. Mais une mauvaise surprise nous attendait : quelqu’un avait eu la très mauvaise idée de creuser un chenal pour amener l’eau de la Magne dans la chantoire. Résultat : la cavité était remplie de vase. Première priorité donc : neutraliser ce chenal. Ensuite, nettoyage de la chantoire : Frits, Kenneth, Kris, et Wolter faisait la chaîne à l’intérieur pour sortir la boue et les pierres. Une trentaine de bacs ont été sortis, mais la suite de la galerie est toujours colmatée. Après la collation au soleil, nous avons aménagé la zone d’entrée : une seule entrée a été gardée, les autres ont été colmatées. 60 kg de mortier furent consommés. Lors de la prochaine séance (le 13 novembre), il faudra sécuriser un plafond sous l’entrée. Dimensions pour une grille à l’entrée : 60x80.

Ont travaillé : Frits, Wolter, Bart, Pol, du GRSC, Kris et Kenneth du SC Cascade.

Activités octobre 2016
Activités octobre 2016
Activités octobre 2016
Activités octobre 2016
Activités octobre 2016

17/10 Galerie d’exhaure à Plombières. Visite d’une galerie de près de 500m occupée par un ruisseau et une grosse truite. Prise entre boue et eau de quelques photos. Trajet malaisé par la gadoue  omniprésente et de l’eau jusqu’à la taille.  TPST : 2H30
Participants : Francis et Patrice
 

Activités octobre 2016
Activités octobre 2016
Activités octobre 2016
Activités octobre 2016

21/10 Grotte-mine. Sortie aux multiples facettes dans cette cavité historique. Initiation aux techniques de spéléo alpine pour Frédéric. Récupération d’un bac au bout de la grotte et désob dans la galerie vers Michaux. Le passage du pompier est toujours bien passable. Après de nombreux bacs de terre glaise, deux amorces de galeries se présentent à nous. La prochaine sortie sera encore consacrée à l’enlèvement de terre glaise avant d’avoir une meilleure idée de la suite.

Au retour, déplacement des bouteilles de plongée au pied du puits d’entrée. Troisième mi-temps aux « Montagnards ».   TPST : 4 heures

Participants cordiaux : André, Frédéric et Patrice

23/10 Douve aux eaux sauvages. Désob. Rien n’avait bougé, excepté que, dans le trou bordant l’entrée du PADES, la jonction verticale entre le fond de ce trou et  l’entrée, avait été nettoyée. Je l’avais obturée avec des bois et des pierres, dans le but de la remplir de sédiments remontés de la perte directe. Il faisait, pour une fois, assez sec. Nous avons remonté 175 bacs ! Le puits est complètement comblé. Nous sommes arrivés à -9. Donc, il faudra encore désobstruer sur 5 mètres de profondeur, avant d’atteindre l’ancien fond à -14.

Ont travaillé par cette belle journée claire : Tony, Frits, Wolter, Victor, Pol.

26/10 FD6. Réalisation à la maison d’une dalle en béton armé, en forme de segment circulaire, destinée à coiffer le puits. Portage de cette dalle (60 kg), et d’un sac de mortier dans la doline, puis placement. Prise des mesures pour réaliser une deuxième dalle, qui sera scellée symétriquement à  la première.  Ont travaillé : Rémy et Pol.

 

27/10 : Mine de Plombières. Relevé de points remarquables en vue d'un rapport officiel.  Et poursuite d’une série de photos.

Participants méthodiques : Francis et Patrice.   TPST : 2h30

 

Activités octobre 2016
Activités octobre 2016
Activités octobre 2016
Activités octobre 2016
Activités octobre 2016

30/10 Trou aux éboulis. Frits et Wolter étaient contents de voir cette belle petite grotte, dans laquelle Le GRSC et Pascal Smeesters, le découvreur, avaient trouvé un réseau inférieur le 29 aout 2003. Fixation d’un amarrage et pose d’une corde dans le R8, ré-examen du 3ème réseau, qui démarre au bas des puits à -28, petite désob. au burin et à la massette dans la calcite au bout de la galerie, puis levé topo du 3ème réseau, qui n’avait jamais été fait. Ce troisième réseau, horizontal et d’origine phréatique, contient une belle épaisseur de sable jaune, ce qui est assez rare. Nous reviendrons car nous estimons qu’il reste deux possibilités de développement supplémentaire.  TPST : 6H00.

Ont travaillé en s’amusant : Wolter, Frits, Pol.

Activités octobre 2016
Activités octobre 2016
Activités octobre 2016
Repost 0
Published by grsc
commenter cet article
11 septembre 2016 7 11 /09 /septembre /2016 19:13

2/9 grotte du Monceau. Séance plus cool ce vendredi. Tout d’abord une séance topo qui a vu le levé des deux boyaux et cheminées terminales. Ensuite tirs à la courte paille dans la cheminée de droite.

Toujours ce courant d’air violent et froid ! TPST : 3 heures

Participants méthodiques : André et Patrice

FD6. Rémy et moi avons maçonné 3 couches de blocs supplémentaires (= 24 gros blocs). Je pense bien que ce sont les dernières. Pol et Rémy.

4/9 FD6. Travaux extérieurs en duo. Wolter a coupé les tôles à l’aide de la disqueuse sur accu de Frédéric, puis il a raccourci les madriers verticaux du caisson à l’aide de sa tronçonneuse sur accu. Il a aussi scié les longs madriers et les longues planches qui restaient sur le chantier de manière à pouvoir mettre tous les morceaux au fond du caisson pour qu’ils y pourrissent. A l’intérieur ou à l’extérieur du caisson, j’ignore quel est le meilleur endroit. Nous avons ensuite rempli une cinquantaine de bacs avec de la terre au sol en prolongement de l’escalier maya, sous une pluie battante, et avons vidé et tassé cette terre dans le vide contre la tôle extérieure du côté Est. Il a fallu 50 bacs pour remplir le vide souterrain qui menaçait la base de l’escalier. (On se demande comment s’est fait ce vide à l’extérieur du caisson, par soutirage sans doute). Nous avons échangé nos vues et discuté de solutions pour réaliser une chèvre pour y attacher une corde, et une porte.

Ont bien travaillé et furent bien lessivés : Wolter et Pol.

Activités septembre 2016

8/9 grotte Ste-Anne. Le matin : guidage pour 11 jeunes de l’école internationale de Eindhoven, par John et Franciscus.

L’après-midi : guidage pour 9 jeunes fréquentant la même école, par John et Bart.

9/9 grotte Ste-Anne. Le matin : guidage pour 11 jeunes de l’école internationale de Eindhoven, par John et Pol.

L’après-midi : guidage pour 20 jeunes de la même école, par John, Patrice, Pol, avec le renfort de Pascal Smeesters.

10/9 grotte Ste-Anne. Le matin : guidage pour 12 judokas, par John et Pol.

11/9 Grotte du Monceau. Jour inhabituel pour cette sortie hebdomadaire dans la cavité. Nous projetions de faire un tir après le nettoyage du tir précédent. Mauvaise surprise en arrivant sur place : tout était intact. Comme si nous n’avions pas utilisé la pile. La fois dernière, nous avions bien entendu une déflagration certes petite mais du bruit tout de même.. Je fais appel à l’équipe pour résoudre ce problème avant la période des chauves-souris. TPST : 2 heures.

Participants « disapointed » : Tony et Patrice

12/9 : Grotte de Juslenville (trou des Sottais). Petite visite de cette cavité qui nous avait vu près de trente ans auparavant. C’est un couloir rectiligne formé dans un inter strate horizontal plus ou moins étroit. On distingue lors de la progression ça et là des dépôts de Teroule (charbon terreux). D’habitude ce couloir étroit est occupé par un ruisselet sauf en cas de sécheresse.

Arrivé au fond de ce couloir, un éboulis associé à nos puissantes carrures empêchent la poursuite de la progression. Nous reviendrons ! TPST : 1h30

Participants nostalgiques : Francis et patrice

13/9 : Grotte de Juslenville

Munis de la foreuse et de ces cartouches salvatrices nous atteignons rapidement le terminus du jour précédent. Le travail se révèle plus conséquent et « la queue entre les jambes » nous rebroussons chemin. (Logique quand on rampe). Nous reviendrons ! TPST : 2 heures

Participants noircis de Teroule : Francis et Patrice

Activités septembre 2016
Activités septembre 2016
Activités septembre 2016
Activités septembre 2016

14/9 Trou des Sottais à Hestroumont. Nous sommes revenus à ce chantier après des mois d’abandon (dernière actvité le 7 janvier), dû principalement à la pluie. Après un petit nettoyage, nous avons levé topographiquement la mini-cavité ainsi que la perte-résurgence et la résurgence vauclusienne la plus proche dans la prairie, l’intérêt du chantier étant sa proximité avec les phénomènes hydrologiques dans la prairie.

Ont travaillé : Tony et Pol.

15/9 Grotte du Monceau. Il y avait des raccords non résolus dans le boyau de droite. Une intervention était nécessaire. Ce qui fut fait grâce à la technique de Pol. Il restera à aller voir la semaine prochaine. Malgré les nouvelles tendances en matière de désob, nous préférons le percutage à la paille ! TPST : 2H30. Participants méthodiques : Pol et Patrice.

17/9 Patrice et Pol ont répondu à la demande des collègues de Speleo-Nederland qui fêtaient leur 40 années d’existence.

Patrice a guidé 6 spéléos dans le Souffleur. Parcours classique mais apprécié qui a vu ses spéléos expérimentés à la Salle André Lachambre aussi bien qu’à l’extrême amont de la rivière Orange.

TPST : 7 heures

Pol a guidé 5 spéléos, le matin, dans la grotte du Maye Crevé, TPST : 1H15, + 15 minutes de nettoyage et entretien de la porte qui n’était presque plus visible sous les gravats.

L’après-midi, il a guidé 4 spéléos dans la grotte Heinrichs, TPST : 4H20 dû à un spéléo lent.

Dans les deux grottes, il a fallu franchir des nuées de moustiques aux entrées.

Les participants étaient très contents.

19/9 Grotte de Juslenville. Nous voilà de pied ferme auprès de l’éboulis récent qui nous obstruait le passage la semaine dernière. Quelques percutages et transport des blocs nous ont permis de continuer la galerie explorée en son temps (1995) par Francis et son fils Gwen. De belles formes sont observées. La suite s’annonce encombrée de blocs à dégager. Le courant d’air est toujours bien présent. TPST : 2H15. Participants un peu Tamalou : Francis et Patrice.

Activités septembre 2016
Activités septembre 2016
Activités septembre 2016
Activités septembre 2016
Activités septembre 2016
Activités septembre 2016

20/9 Grotte Ste-Anne et exutoire de crue. Nous avons fait le levé topographique de la boucle ouverte : le bout de notre chantier dans l’exutoire de crue, le trajet extérieur entre les deux entrées, et le cheminement dans la grotte Ste-Anne jusqu’au point le plus extrême que nous avons pu atteindre (en rampant dans l’eau sur la fin) dans l’aval de la rivière : un siphon. 39 points. Ce travail permettra de situer les deux extrémités l’une par rapport à l’autre et de connaître la longueur du segment inconnu. TPST : 2H15.

Se sont bien mouillés : Tony et Pol.

23/9 : D.E.S. - Trou du PADES. Petite visite dans cette cavité à l’entrée de la Douve aux Eaux sauvages.

Aucune eau ne rentre dans ce conduit mais après quelques mètres, les parois suintent sans que ce soit trop gênant. Descente pour vérifier si la déviation a entraîné un remplissage ou non. Finalement à la moitié du conduit oblique, deux salamandres sont campées devant un amas de boue et de branchages. Dommage, la page de désob dans cet accès possible au grand collecteur se tourne.

TPST : 1H00. Participants constatatoires : André et Patrice

25/9 : Souffleur de Beauregard. Séance désob dans ce réseau tentaculaire. Nous avons ouvert un shunt menant directement au Vestiaire lorsqu’on sort de la cheminée du Vermicelle.

Ensuite direction la galerie Jean-Pierre dans l’Orient Express. Le but était de retrouver le réseau Prout Prout. Un début de galerie a été dégagé mais le plus simple semble être de mettre sur le coup une équipe de chaque côté. A revoir donc ! TPST : 6H00. Participants relax : Tony et Patrice

28/9 Grotte Sainte-Anne, guidages. Un guidage le matin avec 12 jeunes filles. TPST : 1H45 ; et un guidage l’après-midi avec 12 jeunes gens. TPST : 2H00.

Ont guidé le matin, et l’après-midi : John et Pol.

29/9 Grotte Sainte-Anne. Guidage l’après-midi, par John et Patrice.

30/9 : Chantoire de Riessonssart. L’occasion était belle pour aller faire un tour dans cette chantoire vu la sécheresse actuelle. De fait, après avoir dégagé et percuté un début de puits, la suite est apparue étroite mais avec fort courant d’air. Nous avons monté un petit mur pour protéger la suite d’une prochaine crue. La remontée fut délicate au vu de l’amoncellement des blocs. TPST : 1H30.

Participants intéressés : Mika et Patrice

Activités septembre 2016

Grotte du Monceau. Dernière sortie de l’année afin de laisser les chauves-souris hiberner en paix. Ceusses en avance n’ont pas été dérangées par le bruit des pailles car elles n’ont pas fonctionné ou si peu. Bilan des tirs: un trou vide et intact ; la deuxième paille s’est bien gardée d’enlever sa vis.

Une sortie en demi-teinte. Nous avons tout de même dessiné les deux galeries. TPST : 1H30.

Participants excédés : André et Patrice

Repost 0
Published by grsc
commenter cet article

Rechercher