Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 18:18

03/01 Chantoire de Clisore. Continuation de la désob. dans la diaclase au fort courant d’air.

TPST : 3h30.  Participants opiniâtres : Francis et Patrice

 

a-la-Corde---3.01.2012.JPG

 

04/01 Chantoire Michaux. Première équipe : Jérémy, Patrice et Robert Theck. Désob. dans la fissure de la clé, qui plonge dans le pendage, et exhale un bon courant d’air.

Bilan : 8 m de première et cela plonge toujours.  TPST : 4 heures

Deuxième équipe : Pol et Pierre Cartry. Topographie du réseau tortueux et étroit appelé galerie Frits.  TPST : 4 heures 30

Ont participé : Jérémy, Patrice, Pol [+ Robert Theck, Pierre Cartry]

 

 gr Michaux coupe projetée A=30 07012012(2)

 

gr Michaux plan photographié 07012012(2)

 

  

 

 

7/1 Il fallait compléter l’entretien annuel des portes et cadenas GRSC avec les deux petites grottes : de l’île Difflot, et des Collemboles. Autant en faire profiter des membres qui n’avaient jamais visité ces deux petits joyaux. Rémy, Jérémy, Frans, Rick, et Wolter étaient au rendez-vous à Comblain. Hélas, Rémy et Wolter n’ont pu passer les étroitures sévères.

Jérémy, Frans, Rick et Pol ont admiré les concrétions et les fossiles de la grotte de l’île Difflot :  salle du carrefour, salle du Trident, salle des coraux, et cage aux folles. TPST : 1H30.

Et les mêmes ont admiré les magnifiques voiles de la salle de la convoitise, et les coupelles de la salle des coupelles, dans la grotte des Collemboles. Plein les yeux ! TPST : 1H15.

Ont donc participé à cette jourmée riche en contorsions et en images inoubliables : Rémy, Jérémy, Frans, Rick, Pol [+ Wolter]

 

8/1 Grotte du Matin calme. Nous sommes retournés désobstruer sur ce chantier où nous avions travaillé pour la dernière fois le 14/11/2010. Nous étions bien peu en nombre. Malgré ce handicap, nous (Rémy !) avons sorti 80 bacs. Il y avait à faire : pas mal de terre avait dévalé dans le trou, et la petite terrasse sur le flanc du puits s’était effondrée. Il reste encore à vider. Le résultat est une plus grande surface horizontale au fond du puits d’entrée. La grotte est peuplée de nombreuses grenouilles et tritons.

Les courageux désobeurs : Rémy, Jérémy, Pol.

 

12/1 Grotte Michaux. Nous n’étions que trois, mais nous avons quand même fait deux équipes ! Pendant que Patrice désobstruait seul (percutage + rangement des déblais) au fond de la fissure de la clé, Robert et Pol faisaient le relevé topo de la galerie Jérémy. A noter : il y a trois endroits à travailler, susceptibles de livrer une prolongation, dans la galerie Jérémy ; quant à la désob. dans la fissure de la clé, elle avance bien, mais on ne passe pas encore. TPST : 4H40.  Ont participé : Patrice, Pol [+ Robert Theck]

 

.Grotte Michaux 018  Grotte Michaux 016

 

15/1 Grotte Michaux. Recherches dans la galerie Jérémy :

-          au point haut, Frits rajoute un endroit à travailler, au terminus de la galerie principale (il a « vu sur trois mètres »), (point 1 sur l’ image)

-          désob-percutage au point haut de la petite boucle ; dans cette galerie étroite et concrétionnée, Frits a prolongé de 4 m ; hélas il n’y a pas de continuation ; le levé topo ajouterait 10 m au développement ; (point 2 sur l’image)

-          désob. au fond de la diaclase qui termine la petite boucle : Frits a approfondi le point bas de 1,5 m ; on voit une suite plongeante difficilement accessible qui nécessiterait de nombreuses séances ; (point 3 sur l’image)

-          désob. dans la zone de puits près de l’entrée de la galerie Jérémy : une désob. au fond du puits qui s’ouvre du côté S-O n’a hélas rien donné, se termine sur fissure très étroite calcitée ; mais nous avons jonctionné avec le départ du « puits pourri » en passant sur les blocs éboulés ; le levé topo ajouterait 10 m au développement. (point 4)

TPST : 4H45.  Ont participé : Frits, Pol [+ Pierre Leber de Mont-Comblain, qui souhaitait voir ce que c’est la spéléo, recommandé par Camille Ek ]. L’infortuné Tony est venu en début d’après-midi, mais il n’a pu se résigner à braver le chien et à entrer seul dans la propriété, et après une longue attente, il a regagné Aachen. Désolé de n’être pas remonté pour partir à sa recherche et l’accompagner !.

 

Grotte Michaux 027

 

 

16/1 : Clisore

Vérification des pendages

Visite de la galerie des Pis de vaches

TPST : 3 heures

Participants : Francis et Patrice

 

Clisore-lundi-16-janvier-008.jpg

 

19/1 : Clisore

Visite et topo du réseau Charles

TPST : 3h30

Participants ; Francis et Patrice

 

Clisore 20 janvier 005

 

22/1: Souffleur de Beauregard

Sortie escalade ce dimanche dans les plafonds de l’impasse de l’Esturgeon

Découverte d’une galerie supérieure ressemblant à la galerie de la barrière de corail.

Je propose de l’appeler la galerie St Barthélémy en souvenir d’un massacre des Innocents.

Bilan : 30 mètres de première.

Ensuite une équipe (Frits et Pierre) sont allés à la pointe amont pour forcer le passage. Négatif, il faudra trouver autre chose pour l’aval

Une autre équipe  (Thibault et Patrice) sont allés revisiter la galerie du Chaos (côté the Wall et fistule), rien de transcendant.

TPST : 9 heures

Participants : Frits, Patrice, Pierre Cartry, Thibault

 

Esturgeon-037.jpg

 

Esturgeon-044.jpg

 

25/1 Grotte Michaux. Désob au fond de la fissure de la clé. Après quelques tirs, cela passe et nous débouchons dans une petite salle bien concrétionnée. Ensuite descente en suivant le lit d’un petit ruisseau. Arrêt sur une fissure verticale qui part à l’horizontale sur au moins deux mètres. Nous avons commencé à l’élargir avec mister percuteur. Echo et courant d’air pour cette suite. Bilan : 15 mètres de première.

TPST : 4 heures.  Participants boueux : Pol, Bobo et Patrice

 

Grotte-Michaux_20111019_PDu--4-.jpg

 

29/1 Chantier Victor à Engihoul. Nous nous sommes retrouvés avec une bonne équipe sur ce chantier que nous n’avons visité qu’une seule fois en 2011 : le 23 janvier c’est-à-dire il y a un an. La technique des terrasses que nous avions appliquée a été payante : très peu de terre était tombée au fond du trou. Nous avons prolongé la tranchée en direction de la vallée, pendant que Jérémy, puis José désobstruait au point bas. José a fait un tir qui a permis de creuser avec plus d’espace. Il a dégagé une fissure qui soufflait très fort. Et puis, mais c’est habituel sur ce chantier, un gros éboulement a rempli une bonne partie des volumes que nous avions dégagés, coinçant José au fond du trou. Il a fallu le désincarcérer. Nous devrons étançonner avant de continuer plus profondément. Nous creusons dans un gros éboulis (contre une falaise, heureusement, la menace vient de trois côtés, et non quatre).

Ont vaillamment terrassé : Tony, José, Victor, Rémy, Jérémy, Pol.





 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher