Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 13:47

2/12 Grotte-mine de VSO. Nous étions à la VDH (Villa des Hirondelles) avec Nico (Nicolas Hecq) pour une plongée dans le S6 à l’amont de la grotte. Malheureusement, Nico nous a déclaré qu’il n’était pas en forme et qu’en conséquence il ne plongerait pas. Nous avons déposé ses deux bouteilles devant le siphon, (ré)examiné deux départs avec une petite désobstruction à chaque fois ; Vincent et sa fidèle assistante ont pris des photos.

Ont participé : Frits, Patrice, Pol [+ Nico, Bobo, Jack, Vincent Gerber, Laurence Remacle]

 

 6/12 Trou Victor : Belle petite sortie ce jeudi dans une grotte méconnue ; j’ai nommé le trou Victor

Amusant de refaire cette cavité (jusqu’au fameux sas) à l’époque « percutienne » Les perceptions ne sont pas les mêmes quant aux possibilités de premières.

Nous avons repéré deux galeries permettant de shunter le « sas » laissant aux filtrants le plaisir de le passer.

Suite à une prochaine descente

TPT : 3h20 Participants : André Renard et Patrice

 

9/12 Souffleur de Beauregard. Pour rappel, Frits, Patrice, et André avaient escaladé la cheminée Jack (marquée 29 sur le plan de 2007) au début de l’Orient Express, cheminée que Jack avait montée mais pas jusqu’au sommet, ils avaient pris pied sur un réseau perché à 10 mètres en hauteur, et avaient découvert au total environ 70 mètres de nouveaux passages, le 28 octobre dernier. Ce dimanche, Frits, Pol, et Jérémy se rendaient au même endroit pour rééquiper la cheminée en corde statique, et pour rechercher des prolongements. Jérémy et Pol ont pu découvrir à leur tour les concrétions uniques d’aragonite dans la petite salle en haut de la cheminée. Nous avons travaillé en deux endroits : le point bas, et le point haut de la salle concrétionnée. Puis, Frits a escaladé et équipé la suite verticale de la cheminée : 10 mètres. Résultat négatif aux trois endroits. De retour, nous avons réexaminé la salle-cheminée voisine. Frits a escaladé et équipé sur la droite, il a franchi une alcôve qui donnait accès à une cheminée parallèle, moins haute, qu’il a escaladée. Ayant aperçu là-haut une possibilité de suite, il a laissé équipé. Au total des deux cheminées, on peut dire que Frits a fait 20 m de première. Au retour, vu la fonte rapide de la neige, nous avons descendu la cheminée arrosée sous une gerbe d’eau (ambiance canyonning), et avons remonté la rivière sud en demi-crue.   TPST : 8H20.   Ont « trinqué » : Frits, Jérémy, Pol.

 

19/12 FD6. Continuation du mur de renforcement sur la paroi sud. C’est presque terminé, il manquait quelques lames minces.

Ont travaillé : Rémy, Jérémy, Pol.

 

20/12 Trou Victor. Poursuite des tirs à proximité du Sas et nous sommes passés. Passage assez tortueux qui nous mène en aval du passage. Ensuite, nous sommes descendus (mélange de passages étroits et grands volumes) jusqu’au puits final pour vérifier une hypothèse au point bas de la cavité mais résultat négatif. Il reste plusieurs points à vérifier avant ou après le sas mais ce sera l’objet d’une autre sortie.  TPST : 3h20

Participants : Alexandre Peeters du RCAE et Patrice

 

23/12 Entretien porte et cadenas de la grotte Heinrichs à Aisnes. TPST : 0H10.

Grotte du Maye Crevé à Aisnes : nettoyage au-dessus de la porte, entretien de la porte et du cadenas. Ensuite, visite pour Frits qui la visitait pour la première fois. TPST : 1H00.

Visite (1ère fois pour nous deux) de la grotte au-dessus de la résurgence de la Lembrée à Vieuxville. C’est un chantier-découverte de Guido et Wolter. Elle plonge à -30, la roche sur les parois est très attaquée et altérée, ce qui nous a fait penser que cette cavité pourrait bien s’être créée suite à l’évacuation d’un altérite (fantôme de roche). Présence d’un courant d’air.

Elargissement de quelques rétrécissements sévères.  TPST : 2H00.

Se sont bien amusés malgré la douche : Frits et Pol.

 

26/12 Trou Victor. Vérification d’un boyau près de la galerie Sassor : négatif. Poursuite des recherches et divers percutages dans les éboulis menant à la salle terminale. Une cheminée étroite avec courant d’air tout au fond semble intéressante. A revoir avec une sortie club un dimanche de février. On enverrait Jérémy pour faire le forcing.  TPST : 3H30.

Participants : André et Patrice

27/12 Puits aux Lampes. Visite.

Par : François, John [+ Mélanie]

Cette sortie en remplacement du Nou-Maulin, qui était sous eau (voir photos en attach)

 

 

Souffleur de Beauregard. Compte-rendu par Frits :

Je suis allé montrer le Souffleur ce jeudi 27/12/2012 à mon père. Il était bien curieux de découvrir cette grotte car nous en parlons souvent chez nous.

Sur la route, nous avons eu un contre temps. Car la route vers Avister est en travaux donc il y avait une déviation. De plus, arrivé sur place, mon petit frère Rick s’est aperçu qu’il avait oublié sa sous-salopette. Alors j’ai sonné à notre Pol, qui a pu nous dépanner.

Rentrés dans la grotte, nous progressions dans la rivière sud qui avait déjà un gros débit, nous montions par la Triple Buse qui était à sec, et redescendions par la Cheminée boueuse, pour rejoindre la galerie du 2 décembre. Après être montés par les grandes cheminées, nous descendions vers le Chaînon Manquant en passant par le puits Presto ; nous visitions l’aval de la Rivière Orange, avec la galerie des sages et la galerie de l’as de pique. Pour moi, ils y a une possibilité de suite dans l’As de Pique. En prévision, nous avons ramené les outils de la salle André Lachambre vers le départ de la galerie de l’As de Pique (pelle, marteaux, pied de biche et pointe).

De retour, arrivés aux confluent, nous avons hésité de visiter l’amont, mais nous avons été raisonnables et avons choisi de remonter. En nous offrant cependant une variante via Lucky Six, que je ne connaissais pas. Arrivé aux cheminées, je n’ai pas trouvé la suite. J’ai grimpé la cheminée qui était encore équipée, et en haut, j’ai ressenti un léger courant d’air. Puis nous avons rampé dans la galerie Davidoff (une vraie saloperie ) mais au bout, une pierre  m’a empêché de passer et de rentrer dans un élargissement. Nous sommes alors retournés par le chemin habituel. A la Cheminée arrosée, une véritable rivière tombait du haut, pire que lors de la dernière visite avec Pol. Au point de jonction avec la rivière sud, un bruit pas possible :  une vraie rivière jaillissait de la Triple Buse ; et arrivés au zizi coin-coin, nous constations qu’il restait au grand maximum 15 cm pour passer. Alors rien d’autre à faire que de se  mouiller jusqu’à l’os.   TPST : 6H00.

Ont pris une bonne douche : mon papa Franciscus, Rick et moi-même.

30/12 Entretien annuel de la porte et du cadenas de la grotte de l’ïle Difflot, et de la grotte des Collemboles, au Pont-de-Scay. Portes et cadenas en bon état des deux côtés. TPST : 0H15 à Difflot, et 0H40 aux Collemboles. J’avais dans le coffre, le matériel pour rendre un peu moins limites quelques étroitures avant la porte des Collemboles, mais je ne l’ai pas sorti vu que j’étais seul. Victor était partant, mais je lui avais conseillé de ne pas venir vu son gabarit. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher