Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 22:09

3/2 Chantier Victor. Désob. par percutages. Pas facile : couché dans conduit étroit et ultra-boueux vu la flotte de ces derniers jours, la tête en bas. Ça souffle, mais par une fissure impénétrable.

Ont pris un bain de boue : Victor et Pol.

5/2 Trou Victor. Bien motivés par la perspective de voir le bout de la galerie, nous sommes rapidement descendus vers le chantier. Percement de quelques trous puis percutage. Après le premier, zut, le percuteur vient de se séparer en deux. Nous sommes donc remontés plus tôt que prévu. TPST : 3H00.

Participants dépités : André et Patrice

6/2 Souffleur de Beauregard. Visite classique dans cette cavité exigeante. L’eau est assez haute mais n’empêche pas la progression. Quelques variantes comme la montée directe à la cheminée arrosée. Ai vu une main courante ?? Remontée de la rivière Orange et retour par Gulliver. Au passage au dessus du Mikado, j’ai entraperçu une petite galerie ; à revoir. TPST : 6H00.

Participants ayant bien donné : Tony (Antoine) et Manu (Emmanuel) Di Valentin, Patrice.

Nb : Je pense que Tony est le doyen de cette cavité (70 ans).

11/2 FD6 : Mélange de 4 sacs (60 kg) de mortier sec, et transport vers FD6 en vue d’une séance de maçonnerie mardi avec Rémy. Pol.

13/2 Grotte de la résurgence de Vieuxville. Frits et Paul De Bie sont allés faire le levé topo de la découverte faite lors de leur dernière visite. Puis, ils ont commencé une désob. chacun de leur côté. Dans un des endroits, Paul enlevait de la terre. Dans l’autre, Frits percutait. Après 12 percutages, il tente de passer, mais échoue. Paul prend le relais et échoue également. Frits fait 3 nouveaux percutages, il réessaie de franchir l’étroiture, et réussit. Il aboutit dans un volume respectable de 1,5 m (l) x 10 m (L) x 3 à 5 m (h).A partir de l’autre côté, Frits élargit l’étroiture pour que Paul puisse passer. Ils font 25 m de première, et constatent 2 possibilités de suite. Ensuite ils remontent.

TPST : 5h30. Ont travaillé et découvert : Frits , [Paul De Bie]

14/2 Grotte Michaux. Descente à trois jusqu’à la Grande Fissure, séparée de la salle déclive par le Dos d’âne. Patrice et Frits topographient la salle ovoide, pendant que Pol monte à la Loge et y fait un tir électrique. 2 forages de 12 mm en série, l’un dans un gros bloc posé, l’autre dans un bloc suspendu. La Loge prend la forme d’une petite galerie d’orientation +- Ouest-Est. Du côté Est, elle se ferme sur des concrétions ; du côté Ouest, elle remonte et est fermée par un éboulis à travers lequel on voit un vide. Les tirs se font sur les blocs de cet éboulis. Pol redescend et fait (trop rapidement !) la mise à feu. Puis, il va rejoindre Patrice et Frits dans la salle ovoide. Ils avaient terminé le levé topo, et Frits entame de suite l’escalade d’une cheminée qui s’ouvre au plafond de la salle, en artif, assuré par Patrice. Frits observe que la cheminée est fermée par deux blocs et il voit du vide derrière. (mais cela pourrait être une partie connue : l’étage sud de la grande fissure ; la mise sur plan des données topo en dira plus) Frits sent le gaz ; avec Patrice il tire encore deux segments topo, puis nous replions bagages et entamons la longue et pénible remontée vers l’air libre avec 21% d’oxygène. TPST : 5H45.

Ont travaillé : Patrice, Frits, Pol.

Activités février 2016

16/2 FD6. Rémy et moi avons eu le grand plaisir de reprendre nos petites séances de maçonnerie, par une température de -2°. J’avais amené un bidon d’eau chaude ; heureusement car l’eau était gelée dans les bidons sur place. Enlévement des pièces de madriers qui restaient. Forage et pose d’un sommier de fers à béton sur le vide dans le coin sud-ouest. Montage de quelques briques en 2 couches. Durée : 2 heures. Ont travaillé en étant très contents de se retrouver : Rémy et Pol.

Grotte du Drap volé. Petite désob dans un des multiples boyaux de cette cavité aux multiples entrées. Travail aisé tant la terre est pulvérulente. Une prochaine séance déterminera si cela vaut la peine de continuer à cet endroit. TPST : 2 heures

Participants bavards : Francis et Patrice

Activités février 2016

17/2 Grotte du Chafour. Tony a découvert cette grotte énigmatique et intéressante. Nous avons vu (pour Tony) et revu (pour moi) les endroits marqués sur le plan suite à notre dernière visite comme étant susceptibles d’une fouille; mais cette liste est bien subjective : certains endroits sont plus intéressants que d’autres, et de plus, nous pourrions rajouter de nouveaux endroits. Nous sommes entrés avec deux kits de matériel : Hilti, etc… les avons déposés au milieu de la grotte, mais nous n’avons fait finalement aucun travail ; nous avons « chipoté » pour retrouver les différents points. Le point 3 semble pouvoir livrer un résultat le plus rapidement. TPST : 2H30.

Ont cherché dans le labyrinthe : Tony et Pol.

19/2 Trou Victor. Poursuite de la progression dans ce boyau jamais trop large. Nous sommes arrivés au point bas qui pourrait être un siphon asséché. Nous verrons mieux à la prochaine séance.

Le courant d’air est toujours aussi fort et nous incite à poursuivre l’aventure. Remontée tout en papotant sur la suite du chantier. TPST : 4 heures

Participants « tamalous » : André et Patrice

21/2 Grotte Heinrichs. Belle sortie dans ce joyau de la vallée de l’Aisnes. Patrice a guidé une équipe de jeunes spéléos du RCAE : Charlotte, Soline, Arnaud, Sylvain, et Alex, plus Delphine 15 ans de l’ULS invitée par Pol. Pendant ce temps, Frits et Pol ont refait le balisage dans la salle Annette, à l’étage, et dans la salle Fernand. Frits a installé une corde pour sécuriser le ressaut qui mène à la salle Fernand ; puis il a rééquipé la cheminée Charles. L’équipe de Patrice en a profité pour monter en haut de cette cheminée. Nous avons observé beaucoup de chauve-souris. TPST : 5H40.

Participants : Patrice, Frits, Pol [+ Delphine, Solène, Charlotte, Alex, Arnaud, Sylvain]

Activités février 2016
Activités février 2016
Activités février 2016
Activités février 2016
Activités février 2016
Activités février 2016

23/2 FD6. Mélange et portage de 4 sacs de mortier. Continuation de la maçonnerie du côté Ouest pour remplacer le deuxième caisson en madriers, sous des pluies et grêles intermittentes.

Ont travaillé : Tony et Pol.

25/2 FD6 : Mélange et portage de 4 sacs de mortier . Le ruisseau qui s’écoule sur le bord Nord de la doline, et que j’avais dérouté, avait un gros débit. Effrayant de penser qu’un malotrus pourrait, en quelques coups de pioche, envoyer l’eau dans la doline. D’où l’importance de drainer l’eau vers l’intérieur du puits. Pol.

26/2 Trou Victor. Poursuite de la désob dans ce boyau interminable en fond de trou. Les percutages se suivent et se ressemblent. A la fin mars, nous serons fixé sur la poursuite du chantier. TPST : 4H00

Participants redondants : André et Patrice

28/2 Sy : Prospection et fouille . J’étais seul ! Tant pis, je me suis mis un kit sur l’épaule gauche, un autre sur l’épaule droite, et j’ai pris en main le bac avec corde. J’ai commencé par une prospection (à nouveau) du versant en rive droite, entre la grotte de Fontaine de Rivire et le rocher des Vignobles. Bon exercice physique à monter (gravir) le long d’un massif puis redescendre le long du massif suivant, bâté comme un âne. Je n’ai rien trouvé qui soit digne d’intérêt. Ensuite, j’ai traversé le pont du chemin de fer, ai marché le long de la voie ferrée jusqu’au premier phénomène intéressant que j’avais repéré la dernière fois que nous avions visité Fontaine de Rivire (pas moi : j’avais prospecté la rive gauche). Et j’ai décidé d’aller voir de plus près les trous superposés et surtout le plus haut, à une quinzaine de mètres en hauteur. [Et donc j’ai laissé tomber les autres trous et fissures plus en aval ; j’avais programmé de les examiner également, j’avais prévu pour cela une C25 et la quincaillerie car pour examiner la plupart, il faut y aller en rappel, mais c’était trop pour un homme seul, j’avais laissé la corde et la quincaillerie dans le coffre]. L’accès étant très raide et glissant, j’ai taillé des marches. Le trou supérieur, un porche visible car la SNCB vient tout juste de racler le versant, elle a sans doute aussi fait tomber des blocs qui étaient coincés dans l’entrée, est descendant et on voit au fond une étroiture donnant sur du vide. J’ai patiemment aménagé cet accès en extrayant 28 bacs d’argile et de pierres. Puis je me suis glissé dans l’ouverture. Et là : surprise !

J’ai découvert une véritable grotte. J’ai rampé sur une distance de 21 m : 15 m tout droit, et 6 m dans un couloir sur le côté droit. Mais ça continuait de partout, je suis sûr qu’il est facilement possible de découvrir bien plus. Seul je n’ai pas insisté car il y avait des étroitures. Ce n’est pas une première car j’ai vu une rustine de combi au sol ; mais pas de trace de désob ! Cette grotte est digne d’intérêt, elle ressemble à la première partie (ex-grotte des pensionnés) de Fontaine de Rivire (très basse de plafond également), elle est d’ailleurs située en face. Les spéléos du CPL avaient dû creuser une tranchée jusqu’à la salle des pensionnés. Elle s’est formée dans un calcaire de type récifal, comme la grotte des Pensionnés. J’ai vu des grosses inclusions de galène, et de limonite. Elle ne figure pas dans l’Inventaire. Je suis enthousiaste pour « torcher » cette grotte et faire une publication. TPST : 00H20.

Disons que c’est la grotte n°1 du chemin de fer à Verlaine (n°1 car il se pourrait que nous en trouvions d’autres plus en aval). Elle est située à +- 250 m en aval du Trou des Nutons. Si elle prend une direction S-O ou S-S-O, c’est tout bon, car c’est la direction du ruisseau de la Nansnioule où il y a des pertes.

Pol, fatigué mais enthousiaste.

28/2 Grotte de la Fosse aux Ours. Sortie dans cette cavité sympathique de Rochefort. Invités par le groupe Cascade d'Ostende, et accompagnés du groupe Perséphone, nous avons parcouru cette belle grotte aux multiples concrétions. Nous avons également visité l'étage inférieur et son lac, carrefour de la Lhomme et de la Wamme souterraines. Une exploration de la Rochefort 8 a clôturé cette sortie majeure. Encore merci aux découvreurs et aux soins de protection apportés à la cavité. TPST : 4H00.
Participants GRSC à l'écoute : Marie et Patrice.

Activités février 2016
Activités février 2016
Activités février 2016
Activités février 2016
Activités février 2016
Activités février 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by grsc
commenter cet article

commentaires

Rechercher