Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 19:55

 

2/10 Grotte Michaux à Olne. Reprise de ce chantier hyper-prometteur que nous avions volontairement délaissé depuis le 30 avril. Pour laisser l’entrepreneur couler sa dalle, et Robert Teck  aménager une autre entrée à l’extérieur de la dalle et contre celle-ci. C’est donc par une journée caniculaire que nous avons fait connaissance avec cette entrée super bien aménagée : puits de 7 mètres maçonné en blocs de béton dans sa partie haute, avec un portique pour attacher une poulie. Nous avons descendu le niveau sur 60 cm, en remontant 500 kg de pierres et d’argile lourde et collante.

Ont participé : Francis, Thierry, Pol.

 

Guidage d’une équipe de 5 spéléos du GSC (Charleroi) dans la Grand Faille du Fond des Cris, par Patrice.

FDCPat-gsc-015.jpg

 

4/10 Clisore

Vérification d'une fissure avec courant d'air. Bilan: négatif

TPST : 2 heures

Participants : Francis et Patrice

 

PA040585.JPG

 

5/10 FD6 : Transport de 10 briques et 10 blocs à FD6 afin de reconstituer le stock. Et descente d’inspection dans le puits, parmi un nuage dense de moustiques. Tout est ok mais : un éboulement de gros blocs s’est produit dans le coin Sud-Ouest. La partie Sud-Ouest s’écroule à tous les étages, ce qui s’explique par le fait qu’elle contient un maximum de vides. C’est par là que nous devrons progresser ; il faut étudier un moyen de soutenir le plafond.  Pol.

 

9/10 Souffleur de Beauregard. Frits et moi guidions 5 spéléos du club ESB emmenés par Jacques Delmotte, mais nous avons aussi pas mal travaillé. Frits, accompagné par Eric Stassen, est allé attaquer les barrières de calcite dans l’Impasse de l’Esturgeon. Il avait emprunté la Hilti T7 de Wolter et a d’abord attaqué la calcite en burinage, mais cela n’a rien donné. Il est passé ensuite aux percutages. Et il a réussi : il est passé les deux barrières de calcite, et il s’est retrouvé bloqué devant un nouveau mur de calcite 7 mètres plus loin. Il a aussi récupéré le percuteur coincé depuis le 16/06/2006.

Pol est allé dans le réseau Aragon avec les 4 autres invités. Il a d’abord bouclé le levé topo du réseau des Oubliettes, avec 4 nouveaux points (5 segments). Ensuite, il est allé percuter sur le chantier au point haut du Col du Grand Saint Bernard, est passé dans la petite cheminée très corrodée d’où vient de l’air, a bien regardé vers le haut, et est arrivé à la même conclusion que Patrice : on ne voit pas d’élargissement.  TPST : 8H25.

Ont guidé et travaillé : Frits et Pol. [invités : Jacques Delmotte et John Gosset de l’ESB, Eric Stassen, Eric Verhoeven, Joris Verhoeven des Calcaires]

 

11/10 Chantoire de Clisore. Quelques mesures et réalisation d’un shunt sous le réseau Simon (au marteau et burin). TPST 2h
Participant: Francis.

 

16/10 Chantier Michaux à Olne. La toute grosse équipe ce dimanche ensoleillé chez Mr. Michaux. Avec comme conséquence que la cadence fut d’attaque : une centaine de bacs et des grosses pierres furent remontés. L’ouverture d’une fissure donnant sur un vide évalué à 10 mètres de profondeur d’après les chutes de pierres, nous a rassuré qu’en approfondissant verticalement, nous allons rejoindre le vide.

Pol, Jérémy, et Tony ont voulu visiter la chantoire de la Falise, mais impossible : la galerie d’entrée est complètement bouchée après 8 mètres.

Ont participé : Pol, Rémy, Jérémy, John, Victor, Tony, Patrice, Thierry.

 

Chantier-Michaux-003.jpg

 

19/10 Chantier Michaux à Olne. Cet après-midi, nous avions décidé d’aller faire avancer le chantier chez Mr. Michaux de sorte de partager la première lors de la prochaine sortie programmée pour ce chantier : le 30 de ce mois. Robert Teck, qui était des nôtres, a installé son treuil électrique, et celui qui manoeuvrait le treuil, sortait sans effort des bacs made by Robert de 30 kg. Après 23 bacs et trois percutages-canons de Patrice (j’ai dû redresser le percuteur), une voix d’en bas criait : « Victor est passé ».  Nous avons tous suivis et avons fait la première. Une trentaine de mètres à tendance verticale dans le pendage des bancs, d’environ 45° Sud, plus fort que à la chantoire de la Falise (25° seulement). Avec des concrétions. Au point bas (environ : -25 m), nous nous sommes arrêtés volontairement au-dessus d’une tête de puits, d’environ 6 m de profondeur, qui s’élargit vers le bas. Ce sera pour la prochaine fois, en espérant que Frits, Rémy, John, Tony, Rémy seront présents pour partager la suite de la découverte. Première d’une trentaine de mètres. TPST= 0H55.

Ont jubilé : Victor, Patrice, Francis, Jérémy, Pol [+ Robert Teck de CASA-Continent7]

 

Chantier-Michaux-008.jpg

 

 

 

23/10 Souffleur de Beauregard. Ce dimanche, sortie en force dans le Souffleur.

Une équipe des « Suspendus » en visite dans le réseau, et une équipe du GRSC dans l’Impasse de l’Esturgeon.

Après aménagement du puits du Presto et visite de la salle André Lachambre, les deux équipes se sont séparées : d’une part le groupe des Suspendus à l’extrême amont avec Patrice et  d’autre part le groupe GRSC à l’extrême aval dans l’Esturgeon.

A l’extrême amont, quelques aménagements ont été réalisés : équipement du R6 Dju D’là-rivière Orange, désob dans un boyau à l’extrême amont de la rivière, élargissement de l’étroiture d’entrée de la galerie Gulliver ; puis retour par Gulliver.

 

Souffleur-boulon-029.jpg

 

A l’extrême aval, Frits, Rick et Pol sont allés barboter en néoprène dans l’Esturgeon durant 3,5 heures. Frits avait redonné un coup d’élan aux travaux dans l’Esturgeon, le 9 de ce mois, en y parcourant une distance évaluée à 37 mètres en ligne droite, ce qui déplace le point le plus à l’Est du réseau, nettement au-delà du Ku-Klux-Klan. Nous avons attaqué un gros dôme de calcite qui bouche complètement la galerie, et élargi la dernière étroiture noyée de 3 m de longueur qui se termine 5 m avant le dôme. Rick faisait la navette entre Frits qui percutait l’étroiture et Pol qui percutait le dôme, pour porter le matériel. Nous avons explosé 80 charges ! Frits avait emprunté la Hilti à Wolter, avec deux accus. (Patrice avait la Hilti du club). Résultat : l’étroiture noyée est moins rébarbative, et le dôme a été réduit de moitié. Un petit trou sur le côté laisse deviner une suite qui nous gonfle d’espoir.  TPST : 9H05.

Participants :  GRSC : Pol, Frits, Rick, Patrice

Les Suspendus : Doris, Claudine, Pierre-Etienne, Boulon, Nathan

  

 

Souffleur-boulon-006.jpg

 

 

30/10 Grotte Michaux. Poursuite des recherches. Percutages pour ouvrir la tête d’un P6. Equipement rapide avec un goujon et une échelle. En bas : toboggan, percutage pour remonter derrière, élargissement à la massette dans la calcite, puis galerie étroite, bien concrétionnée (trop : nous avons dû casser), d’une trentaine de mètres. Au total : première d’une cinquantaine de mètres, d’un niveau difficile, vu les étroitures.  TPST : 4H00.

Ont participé : Victor, Jérémy, José, Frits, Tony, Thierry, Pol [+ Robert, Greg, Jack]

 

Grotte Michaux 20111019 PDu (10)

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher