Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 19:01

3/6 FD6. Deux bonnes heures, en fin d’après-midi. Continuation du garnissage du deuxième caisson. Tony a apporté des planches et des panneaux. Maçonnerie sous le mur précédemment maçonné, côté Ouest. Le trou est, comme nous le constatons à chaque visite, colonisé par des coléoptères.   Ont participé : Tony et Pol.

 

4/6 Idem, en solo. Séance de maçonnerie. Côté Ouest, c’est terminé. J’ai commencé à élever un mur dans la fissure qui occupe le coin Sud-Ouest.  Pol

 

15/6 Système Clisore-Bebronne à Dison. Visite approfondie dans la traversée Clisore – Bebronne. Vérification du trajet qui est toujours possible même si certaines étroitures sont rétrécies. Récupération des outils des hommes préhistoriques qui ont désobé dans ce réseau.

Prise de nombreuses photos en vue de la prochaine publication.  TPST : 3h30

Participants : Francis et Patrice.

 

Bebronne-juin-2011-003.jpg

 

Bebronne-juin-2011-045.jpg

 

 

16/6 Abîme-grotte de Comblain-au-Pont. Changement d’ampoules défectueuses dans la grotte à la demande du responsable de l’asbl. Constatation qu’il y a nombre de problèmes de toute origine dans l’installation électrique, la salle La Merveilleuse n’était plus du tout éclairée : problèmes dans les boitiers de commande, dans les boutons poussoirs, dans les projecteurs. Ils ont laissé se dégrader une situation, comme quoi une asbl ne gère pas mieux que un privé. le bastingage mériterait bien, lui aussi, un lifting : traitement anti-corrosion + peinture. Mais ils attendront peut-être qu’il soit complètement pourri !  TPST : 5H30.

Ont participé : Martijn, en maître de la voltige, Giovanni l’électricien qui résout les problèmes, Rémy et Pol les manœuvres.



17/6 Abîme-grotte de Comblain-au-Pont. Deuxième journée pour la remise en ordre de l’éclairage dans la grotte. Martijn a fait une escalade remarquable de 27 mètres dans la grande cheminée de la salle des Loups, il a installé 7 points de fractionnement avant d’atteindre le projecteur déficient, dont il a remplacé l’ampoule. TPST : 3H30.

Ont participé : Martijn, Rémy, Pol.

Durant les deux jours, de nombreuses ampoules ont été remplacées, parfois dans des endroits très difficilement accessibles, par Martijn ; des recherches de pannes ont été menées avec succès par Giovanni. Le responsable est très content de nos prestations.



18/6 Petite sortie insolite ce samedi, à l’occasion des journées portes ouvertes spécial éoliennes. Assistance technique pour l’ascension par l’intérieur d’une éolienne à Villers-le-Bouillet. Utilisation de matos de sécurité avec bloqueurs et longes surdimensionnées nécessaires pour gravir l’échelle verticale de 85 mètres.

Participants GRSC : Raphaël Dugaillez et Patrice.

Eolienne-Pat-023.jpg



23/6 FD6. Petite séance en solo. J’ai acheminé jusqu’à la doline, 30 kg de mortier que j’avais mélangé à la maison, 10 litres d’eau, 4 mètres de rond à béton diamètre 8. Puis j’ai pris la température du trou et après une observation attentive, j’ai arrêté une stratégie de consolidation côté Ouest et côté Est.  Côté Est, les petits éboulements se succèdent sous le petit mur « suspendu » de Marc. Il est urgent de construire un mur plus bas et le monter jusqu’à soutenir la base du mur de Marc. Il sera lui aussi « suspendu » ou plutôt posé sur des tubes d’acier, à fixer à gauche et à droite. C’est la seule technique à appliquer : dès que nous avons descendu sur une certaine profondeur, il faut monter un mur jusqu’à la base du mur plus haut. La consolidation du côté Ouest est plus facile, et bien qu’elle soit moins urgente que du côté opposé, je consoliderai d’abord le côté Ouest, car il faut être à trois et aller vite pour travailler côté Est. J’ai descendu en cinq descentes, les pavés pour maçonner, demain matin, côté Ouest.   Pol.

 

24/6 FD6. Mission accomplie : la petite consolidation sur le flanc Ouest est réalisée.

Dimanche : nous nous attèlerons à consolider le flanc Est, plus problématique. Une fois ce travail réalisé, nous pourrons partir en vacances avec l’esprit en paix : nous ne risquerons pas de constater une catastrophe au fond du chantier dès notre retour de vacances.

Ont travaillé : Pol et Rémy.

 

26/6 FD6. Nous avons commencé la consolidation du flanc Est, et avons remonté une trentaine de bacs de boue, sans pour autant avoir appronfondi le trou : c’était le résultat des petits éboulements et de nos « peignages » volontaires pour préparer la réalisation des murets.

A continuer en urgence. Il faut amener des blocs, des briques, et du mortier préparé.

Ont travaillé : Frits, Pol, Thierry.

 

28/6 FD6. Nous montons le mur en arrondi, qui protège les flancs Est et Nord. Quatre couches de briques ont été maçonnées. Je maçonnais au fond du trou-frigo, pendant que Rémy transpirait dans la fournaise extérieure, à mouiller les mélanges, et à préparer et me descendre le mortier, les briques, et les bricaillons. Nous continuerons jeudi matin. Nous sommes passés avec la brouette, à deux mètres d’un serpent lové dans l’herbe. C’est mieux de porter des bottes ! Je suis encore allé chercher 14 grosses briques et 20 pavés chez Bigmat. Je les amènerai demain dans la doline. Il restera à amener jeudi matin, 10 litres d’eau et 30 kg de mortier que je mélangerai demain.

Ont travaillé : Rémy, Pol.

 

29/6 J’ai acheminé jusqu’au fond de la doline FD6, 20 grosses briques,  20 pavés 15x15x6, et 10 litres d’eau. Et je viens de mélanger 30 kg de mortier préparé. Nous sommes prêts pour une autre séance de maçonnerie demain.  Pol.

 

30/6 FD6. Nous avons été retardés par un éboulement. Survenu hier sur le flanc Nord, d’une certaine importance : Un gros bloc + plusieurs grosses pierres, laissés sur le fond, et 4 bacs de boue qu’il a fallu remonter. C’est le résultat des pluies de hier. Le flanc Nord est fragile ; c’est normal : les eaux coulent du Nord. L’éboulement est remonté jusque derrière le madrier horizontal supérieur du deuxième caisson. Le mur en-dessous n’a pas été endommagé.

Quatre nouvelles couches de briques ont été maçonnées. Nous monterons les quatre dernières couches samedi matin, et ferons les raccords à la base du caisson, et nous finirons le travail (espérons-le du moins !).

Ont travaillé : Rémy, Jérémy, Pol.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher