Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 11:54

2/8 FD6. Continuation du mur de soutènement sur le flanc sud entre les deux caissons. Deux niveaux de blocs maçonnés. Il était plus que temps : le bas de la tôle est évidé. Mais nouvelle constatation très alarmante : le madrier horizontal inférieur du premier caisson est voilé, à la limite de la rupture ; et les deux madriers verticaux (madriers d’angle) se sont inclinés vers le sud, laissant apparaître un décollement d’un centimètre sur le clou du bas, cet arrachement est dû à la poussée du madrier horizontal inférieur.

Actions suggérées :

achever de monter le mur jusqu’au niveau du madrier horizontal

enlever la charge de terre qui reste derrière la tôle, abaisser le niveau du remplissage jusqu’à libérer le madrier horizontal de la pression de l’argile. (le 29/7, nous n’avions pas suffisamment enlevé de l’argile)

fixer un madrier nord-sud, coincé entre les points-milieux des deux madriers horizontaux inférieurs du premier caisson (structure en H)

et cela dans l’urgence !

Ont maçonné jusqu’à manque d’eau: Rémy, Pol.

 5/8 FD6. Transport de 20 gros blocs de béton grâce à Frits et à sa jeep. Vendredi, j’avais transporté 2 sacs de mortier (ce qui porte la réserve présente dans le fond de la doline à 10 sacs), 25 kg d’eau, et 12 m de fers à béton 10 mm coupés à 1 m. Dégagement de la charge d’argile accumulée derrière la tôle côté sud, jusqu’à atteindre le dessous du madrier horizontal. Ensuite, enlèvement du plancher temporaire au bas du deuxième caisson, et désob. au fond du puits. Frits a placé un tube d’étançonnage supplémentaire. Je viendrai demain avec Rémy pour achever de monter le mur jusqu’au madrier horizontal.

Ont travaillé la journée : Frits et Pol.

 

6/8 FD6. Continuation du mur côté sud. Après cette journée de travail, il reste encore une rangée de blocs à maçonner.

Ont travaillé : Rémy, Jérémy, Pol.

 

7/8 FD6. Transport de deux sacs de mortier, 25 kg d’eau, 20 blocs de béton plein 29/9/14. Terminaison du mur côté sud. Ce gros travail est enfin terminé, il aura nécessité 5 séances et englouti pas mal de matériaux. La partie inférieure sera incorporée au puits définitif.

Pol, le sexagénaire épuisé mais satisfait.

12/8 Grotte du Parrain à Rochefort. Benoît Lebeau (GRPS) nous a fait visiter cette grotte-mine intéressante que l’ASAR ne gère pas correctement. C’est une belle grotte de taille plutôt faible : développement actuel de 282 m, profondeur : -13 m, richement concrétionnée, qui se développe selon une même direction plus ou moins à l’horizontale. Nous avons fait du levé topo, les jeunes ont réalisé un bouclage inconnu de Benoît. La journée, très belle, s’est terminée devant une trappiste.

Ont participé : Frits, Rick, Rémy, Jérémy, Pol

 

15/8 Grotte Michaux. Mesures du CO2 grâce à l’appareil Dräger automatique prêté par Camille Ek. La mesure a été faite en 5 endroits de la grotte. Le résultat est catastrophique, mais on s’y attendait, les mesures viennent confirmer les concentrations anormales en CO2 qui sont responsables de nos essoufflements. Les résultats sont affichés aux deux pages suivantes. La législation OIS sur le travail stipule (avec les coefficients de sécurité qu’on lui connaît) : 5000 ppm : pas plus de 8 heures, et sans efforts violents ; 10000 ppm : pas plus d’un quart d’heure ! La remontée du P6 et de la galerie inclinée qui s’ensuit, fut lente et laborieuse. Nous avons pris un échantillon de terre jaune (limonite ?), et un autre de terre noire (charbon) dans le Lefgot. Nous avons aussi remonté l’échelle de la salle de la pluie. Et nous n’avons pas réussi à reprendre l’échelle du P5 d’accès vers la galerie Frits, dans la salle aux cierges. La virole du mousqueton était bloquée. Il faudra prendre une pince pour la débloquer.  TPST : 4H00.

Ont progressé à la limite de la crise d’asthme et de la suffocation : Pol et Jérémy.

19/8 FD6. Quelques travaux au fond du puits, par cette journée caniculaire, que nous avons faite courte ! D’abord des petites consolidations : des stoppages dans des trous, des fixations de sabots intercalaires entre tubes Travhydro et faces inférieures de semelles en béton, un mini-mur pour bloquer un vide. Ensuite, percutage de ce qui restait du gros bloc central au sol : il n’existe plus. A continuer : un stoppage de trou, et des murs, avant de descendre plus bas.

Ont participé : Rémy, Jérémy, Tony, Patrice, Pol.

 

23/8 Grotte Ste-Anne. Guidages offerts par John. Matin et après-midi, deux équipes à chaque fois.  TPST totalisé : 3H45.

Ont guidé : au matin : John, Rémy, Jérémy, Pol.

            l’après-midi : John, Gerrit, Jérémy, Pol.

 

Douve aux Salamandres en soirée. Il s’agissait de percuter dans un des 4 points à vérifier dans cette cavité exigeante. Descente dans la Cartouchière et désob au sommet d’un petit ressaut. Le travail n’est pas terminé ; à suivre donc. Nous avons également équipé le puits d’entrée d’une petite corde, et élargi une petite faille dans la cartouchière.

Ont participé : André Renard, Steve dont c’était le baptême du feu, Patrice.  TPST : 5h30.

 

24/8 Grotte Ste-Anne. Guidage offert par John, le matin. Un seule équipe.

Ont guidé : Tony, Mat.

 

Grotte Véronika. Guidage pour 11 jeunes qui participaient, toute cette semaine, au camp-jeunes de l’UBS. Réseaux visités : le réseau supérieur concrétionné, et le réseau des gours.

Ont fatigué les jeunes mais aussi leurs rotules : Jérémy, Pol [+ Didier Sauvage, Robert Dejardin]

 

26/8 FD6. Acheminement vers la doline de 20 grosses briques de béton et 8 sacs de mortier. Montage de nouveaux murs au fond du puits : un mur côté nord, un autre côté est, démarrage d’un troisième côté sud. Il était grand temps pour le côté nord. Désob.

Ont travaillé sous la pluie : Frits, Rémy, Pol, Victor, Thierry.

 

28/8 FD6. Transport de 10 grosses briques, 10 pavés 15 x 15, 12 m de fer à béton. Terminaison du mur côté sud ; quelques petites consolidations à droite et à gauche, à continuer.

Ont travaillé : Rémy, Pol.

 

31/8 Chantoire Auguste Donnay. Percutage dans la nouvelle galerie découverte il y a quelques mois. Bilan mitigé car manque d’outils adéquats pour progresser. Nous y retournerons.  TPST : 2 heures

Participants : André Renard et Patrice

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rechercher