Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 11:43

1/3 Chantoire de Faweu-Mika. Dimanche dernier un orage s’est abattu dans la région de Fléron. Différents indices se sont marqués dans la cavité. Heureusement le barrage devant la fissure de départ a bien résisté. Au fond cependant, l’eau avait éboulé quelques blocs et boue dans la fissure terminale. La plus grande part de la séance a été consacrée à dégager cette boue. Ensuite nous avons repris le dégagement vers le bas.  TPST : 3h50

Participants « Tetris » : Francis et Patrice

 

3/3 ND7. Victor a retiré encore 15 bacs. Son chantier laisse maintenant apparaître des vides de plus en plus conséquents. Il faut maintenant l’aider. Continuer seul n’est plus productif.

 

12/3  Abîme de la Chawresse. Sortie très sportive dans le réso-B pour un inter-club !  Le projet était d’explorer un puits oblique (voir photo)  tout au fond du réso-B et ensuite de boucler ce réseau exigeant.

Olivier nous a conduit et même materné tout au long du parcours. Arrivé sur place, une rapide visite dans cette tranchée trop étroite a permis de constater que ce sera un chantier « pour les générations futures ». A la sortie, nous étions tous convaincus (frigorifiés et crampés) que l’humain s’épanouit dans les douches chaudes.  TPST : 8 heures

Participants volontaires: RCAE : Charlotte, Olivier, Colin et Sylvain GRSC : Patrice

 

Activités mars 2017

ND7. 1ère sortie « club » dans ce chantier initié par Victor, qui y a travaillé une quinzaine de séances déjà. La première réaction de celui qui découvre ce chantier est la surprise : un puits de belles dimensions qui plonge sur  5 mètres dans la roche. C’est bien l’œuvre de notre cher « bulldozer » !

André nous a rendu visite l’après-midi, accompagné par son chien, il a communiqué sa surprise. Victor a eu le flair : ce chantier est intéressant. Courant d’air et vides qui apparaissent dans le sens vertical, comme à FD6, mais en mieux car il y a des parois à ND7 (pas partout hélas). Une dizaine de percutages ont réduit des gros blocs de grès quartzitique rosé venant probablement du Gva proche du côté Nord. 46 bacs dont des blocs ceinturés par un petit câble ont été remontés, en comptant un bloc comme un équivalent-bac. 

Ont désobstrué : Victor, Pol.

 

15/3 : Aven du Faweu Mika : Comme d’habitude, nous avons constaté que l’eau avait rendu  visite dans le chantier. Heureusement, les différents barrages (3) limitent les dégâts !

Poursuite de la désob au point bas et à l’issue de la séance nous avons pu quitter la partie boueuse qui nous occupait depuis quelques séances.

Bilan : 3m de première dont deux en verticale

TPST : 4h30

Participants magasiniers : Francis et Patrice

 

17/3 : Chantier Victor (ND7): Petit chantier prometteur sur le trajet Souffleur de Beauregard – Monceau IL en est actuellement à 6m de profondeur.

A cette séance, quelques percutages auront permis d’élargir la zone au fond. De temps à autre, le dégagement d’un bloc libère une fissure soufflant un air frais de bon aloi.

Pendant ce temps, Victor, tel un aurochs, remontait les lourdes pierres et bacs.

Bilan : 47 bacs remontés

TPST : 3 heures

Visite de courtoisie et d’encouragement d’André.

Au final, un chantier à poursuivre car une bonne partie des parois est saine et le courant d’air bien présent.

Un bémol à cette sortie, la fête à la St Patrick a été négligée L

Participants bodybuildés : Victor et Patrice

 

18/3 AG de l’UBS à Ramioul. 5 membres du GRSC se sont retrouvés sous le teppee plutôt froid et humide du préhistosite. A midi, un authentique « boulet à la liégeoise » , pris dans le bâtiment en dur, nous a réchauffés. La réunion s’est conclue avec une visite de l’expo commentée par Mintje des Chercheurs.

Etaient présents : Christine, Julien, Frits, Patrice, Pol.

 

19/3 Souffleur de Beauregard. Le but de cette nème incursion dans le Souffleur était de poursuivre la désobstruction dans l’étroite et boueuse galerie de l’As de Pique. Nous avons ramené un bac plat avec deux cordes fixées pour tirer le bac en va-et-vient. Sur place, Kjel a pris la tête, armé de la pelle et du racloir, Pol dans l’alvéole déjà bien remplie de terre, qui changeait de corde, utilisant une 3ème corde laissée sur place, et décoinçant le bac à chaque passage, et Brecht en bout de chaîne qui rangeait la terre. Après 10 bacs de terre, Kjel criait : « je vois sur 5 mètres » . Quelque temps après, il criait : « je passe, je suis dans une salle ». Brecht et Pol l’ont rejoint dans une petite salle sympa de 4 m en longueur sur 2 en largeur, et 5 m en hauteur, avec une cheminée que nous ne pouvions voir avec certitude si elle continuait. Au sol : de l’argile craquelé en pavés. Au fond de la salle : une coulée calcitique brune.

Pol a montré à Brecht qui visitait le Souffleur pour la première fois, la galerie de Sages, la salle André Lachambre, et le début de l’amont de la Rivière Orange jusqu’à l’escalade de blocs.

Puis nous sommes ressortis avec deux kits lourds ; dans le Sherpa : les 3 cordes récupérées de l’As de Pique.  Bilan : 6 m de première.  A la sortie, Victor et l’une de ses petites-filles nous attendait.

TPST : 7H45.  Participants : Kjel Dupon et Brecht du SC Styckx, Pol (GRSC).

Voir la galerie n°44 : As de Pique. Brecht se trouvait à l’endroit où pointe le « 44 » dans son cercle. Pol se trouvait dans l’alvéole où pointe le « -82 » (profondeur) dans son rectangle, alvéole où se trouve le dernier point topo, et Kjel ainsi que la nouvelle salle se trouvaient plus à l’Ouest, non dessiné évidemment.

Voir la galerie n°44 : As de Pique. Brecht se trouvait à l’endroit où pointe le « 44 » dans son cercle. Pol se trouvait dans l’alvéole où pointe le « -82 » (profondeur) dans son rectangle, alvéole où se trouve le dernier point topo, et Kjel ainsi que la nouvelle salle se trouvaient plus à l’Ouest, non dessiné évidemment.

23/3 Trou qui fume à Comblain-au-Pont. Patrice et Pol sont allés récolter du mondmilch dans la cavité comblennoise, qui avait fait l’objet de recherches avec premières par le club en 1979 et 1981. Nous avions fait deux publications dans le « Clair-Obscur »: la première en 1979, la seconde en 1982. Patrice portera le « lait de lune » récolté à un chercheur de l’Univ. de Liège pour analyse. L’échantillon a été récolté en bas de l’entrée du réseau inférieur (entrée 3 sur la plan ci-dessous) et à l’entrée de la salle aux racines. Nous avons ensuite bouclé et sommes ressortis par l’entrée supérieure du réseau supérieur (entrée 1 sur le plan).  TPST : 0H35.

Se sont contorsionnés : Patrice et Pol.

Activités mars 2017
Activités mars 2017

25/3 ND7. Victor est allé sortir 20 bacs seul !

Le soir : visite de courtoisie aux collègues  du SCAN (président Jean-Paul Courmont), qui fêtaient les 10 premières années de leur club.

Participants GRSC : Marc, Julien et Patrice

 

26/3 Trou aux Eboulis. Deuxième séance de désob. au fond de la grotte. Cette fois, nous avons attaqué le bouchon de calcite avec un grand moyen : la grosse Hilti sur accu de Wolter, montée en marteau-piqueur. Nous alternions : le marteau-piquage, les percutages, et l’huile de bras : à la massette et burin. En fait, aucun des 3 moyens n’est très efficace, mais la Hilti de Wolter nous a fait, quand même, avancé plus vite. Un trou de +- 20 cm de diamètre a été fait contre le plafond de la galerie. Nous avons vu une suite sur deux mètres (plus loin, nous n’avons pas vu distinctement), mais trop étroite : la galerie fait 20 cm en hauteur. Nous souhaitons revenir cependant.  TPST : 4H10.

Ont terrassé : Wolter, Tony, Pol.

Partager cet article

Repost 0
Published by grsc
commenter cet article

commentaires

Rechercher